medias

Steampunk Holmes, le détective plonge chez Jules Verne

Clément Solym - 27.04.2012

Lecture numérique - Applications - Sherlock Holmes - Steampunk Holmes : Legacy of the Nautilus - application


Le steampunk, ce n'est pas vraiment un keupon qui fume, plutôt un genre littéraire à part entière, qui centre la science-fiction sur l'ère de la révolution industrielle. Plus proche de Mad Max que d'Avatar, la science-fiction steampunk a vite repris à son compte le personnage de Sherlock Holmes, et l'application Steampunk Holmes compte bien reprendre le flambeau en mêlant Conan Doyle, Shelley et Jules Verne.

 

Si Steampunk Holmes : Legacy of the Nautilus est au départ un ebook écrit par P.C. Martin, disponible sur Smashwords, Richard Monson-Haefel compte bien en faire une application. En réclamant tout de même 29 000 $ aux internautes sur Kickstarter, il a l'intention de développer une oeuvre enrichie afin de poursuivre les aventures de Sherlock Holmes d'une manière un peu particulière. 

 

 

Le bras droit du détective a un nouveau bras droit

 

 

Sherlock est en effet accompagné par un Docteur Watson au bras bionique et Mycroft Holmes (originalement le frère du détective), une femme « brillante, belle, fatale », et devra résoudre un cas pour le moins atypique, puisque « les plans du mystérieux sous-marin du Capitaine Nemo, le Nautilus, ont été dérobés dans les locaux des Services Secrets britanniques ». 

 

Pour les titres suivants, Steampunk Holmes promet « des méchants tirés du Frankenstein de Mary Shelley, de l'Île du docteur Moreau, L'Homme invisible et La Machine à explorer le temps d'H.G. Wells, des créatures du Voyage au Centre de la Terre de Jules Verne et d'autres personnages de la science-fiction du XIXe. » Steampunk Holmes ne veut laisser « aucun lecteur en rade » et envisage une publication via le web, l'application, le livre audio et, pourquoi pas, l'impression.

 

Encore 23 000 $ à collecter pour faire des projets une réalité.