Storify Relire : le registre Indisponibles présenté en Haute Normandie

Clément Solym - 25.06.2013

Lecture numérique - Usages - registre ReLIRE - numérisation - oeuvres indisponibles


Ce mardi 25 juin, l'Agence régionale du livre et de la lecture de Haute-Normandie réunissait une table pas ronde pour évoquer devant les intéressés les questions liées au registre ReLIRE. Un effort d'évangélisation de trois heures, pour présenter le projet et son fonctionnement, que l'Etat, la Sofia, la SGDL, ReLIRE se décident enfin à fournir, pour présenter aux auteurs et aux éditeurs le concept, et tenter de convaincre. 

 

Nous publions ici volontairement le Storify réalisé par une internaute présente dans la salle, sans commentaires - ils viendront plus tard. Soulignons bien entendu qu'il s'agit là d'une présentation pour assurer la meilleure communication autour de ReLIRE, et absolument pas de discuter du bienfondé ni même de la nature de cet outil de numérisation. De même, il n'est à aucun moment évoqué le recours déposé contre le décret d'application. Surtout, restons lisses...

 

Les intervenants

Juliette Dutour est chef du projet Registre des livres indisponibles du XXe siècle, à la BnF. Elle y est chargée de la coordination scientifique et du suivi fonctionnel du registre ReLIRE. relire.bnf.fr

Hugues Ghenassia de Ferran est sous-directeur, adjoint au directeur, au service du livre et de la lecture – direction générale des médias et des industries culturelles – du ministère de la culture et de la communication.

Geoffroy Pelletier est directeur général de la Société des gens de lettres (SGDL). Il y est chargé de l'instruction des grands dossiers relatifs aux auteurs et des relations avec les partenaires de la chaîne du livre et les pouvoirs publics. www.sgdl.org

Christian Roblin est directeur de la Sofia, organisme qui gère la rémunération au titre du prêt en bibliothèque, une part de la rémunération pour copie privée du livre et les droits numériques des livres indisponibles du XXe siècle. www.la-sofia.org