T-Mobile, Vodafone : pas d'accord WiFi pour le Kindle en Allemagne

Clément Solym - 29.06.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - Allemagne - accord - WiFi


Avec déjà trois versions du Kindle, Amazon compte bien se tailler une part importante du marché du lecteur ebook aux États-Unis, et les rumeurs vont bon train qui annoncent leur débarquement en Angleterre pour la rentrée. Si du côté de Sony, l'implantation se fait progressivement en Europe et au Canada, les atouts du cybermarchand ne sont pas négligeables, du fait des liens non seulement avec sa boutique en ligne, mais avec désormais les outils d'Apple que sont l'iPod Touch et l'iPhone.

Cependant, le nerf de la guerre pour le Kindle, c'est la connexion WiFi. Et à ce titre, les opérateurs allemands T-Mobile ou Vodafone ne seraient pas parvenus à un accord satisfaisant. Bilan des courses, privé de connectique sans fil, l'appareil perd de son intérêt, et pour le moment, pas question de le lancer en Allemagne.

La raison première est le coût que représente cette connexion WiFi, manifestement plus élevée chez nous Européens, ou même au Canada. Et pour l'entreprise de Jeff Bezos, pas question de faire des affaires, si les factures sont trop importantes pour les clients. Bien que le démontage des appareils ait montré la présence d'une place toute chaude pour une carte SIM, et donc la possibilité de passer par la 3G, la présence du Kindle chez nos voisins reste encore compromise.

Et du côté français alors ? Alors là, c'est motus et bouche cousue : si bien sûr l'opérateur historique, Orange, serait logiquement pressenti pour des négociations avec Amazon, personne ne souhaite commenter la situation. D'autant qu'Orange est également présent en Angleterre, et qu'il pourrait alors incarner l'acteur de choix pour le marché d'outre-Manche.

Pas de réponses non plus chez SFR ni Bouygues.

Évidemment...