Tablettes : l'ère post-PC se profile, dominée par l'iPad

Clément Solym - 11.04.2012

Lecture numérique - Tablettes - tablettes - ère post-pc - iPad


La dernière prophétie de l'iGod Steve Jobs est en passe de s'accomplir : les tablettes vont enterrer cet objet « so Microsoft », le Personnal Computer. La substitution a déjà commencé : les prévisions annoncent 119 millions d'unités vendues, et l'équipement progressif des entreprises en tablettes si pratiques. Et le marché risque de revenir en majorité pour la pomme d'Apple.

 

Les ventes de tablettes devraient exploser cette année : avec une prévision de 119 millions d'unités écoulées pour l'année 2012, le cabinet Gartner gratifie le marché d'une croissance de... 98 % ! Prix en baisse, meilleure distribution, fascination pour la nouveauté et le tactile : tous les éléments sont réunis pour faire de la tablette l'objet technologique incontournable. Si 95 % des tablettes sont toujours acquises par le grand public, la situation pourrait changer.

 

 

En effet, la même enquête Gartner juge qu'en 2015, 35 % des tablettes seront achetés par des entreprises. Une précédente étude d'IDC sur l'informatique d'entreprise pointait l'utilisation par les employés de leur matériel personnel à des fins professionnelles : si la cause est à chercher du côté des ordinateurs portables et smartphones, le phénomène trouvera bien son accomplissement dans la tablette, facilement transportable en plus d'être maniable, et conçue en harmonie avec le cloud, qui devrait probablement lui aussi tutoyer les hauteurs.

 

Qui a peur de la concurrence qui s'annonce du côté des constructeurs ? Pas Apple, qui croque décidément la pomme d'amour avec son nouveau produit phare, l'iPad. 60 % des 119 millions de tablettes potentiellement vendues seront marqués par le fructueux fruit, soit 73 millions d'unités. Une domination jugée effective jusqu'en 2016 (au moins), avec 169 millions d'iPad vendus pour un marché estimé à 369 millions de ventes totales.

 

Apple serait vraisemblablement suivi par Android (137 millions d'achats estimés en 2016), et, très loin derrière, Microsoft et QNX. Plus inquiétantes, les estimations du cabinet Gartner prédisent que les parts de marché des autres systèmes d'exploitation resteront très faibles, ou perdront même du terrain. Certes, la situation des systèmes d'exploitation alternatifs était la même à l'époque PC, mais on aurait pu espérer d'une nouvelle ère qu'elle apporte un peu de nouvelles têtes.