Technologie e-Ink : Une multi-carte bancaire et une smartwatch

Antoine Oury - 30.10.2014

Lecture numérique - Usages - Onyx encre électronique - lecteur ebook - smartwatch eink


Dans le domaine de la lecture numérique, l'encre électronique est une technologie bien connue, qui reste la plus confortable pour les ouvrages ne comportant que du texte - ce qui n'empêche pas que les lecteurs ebook soient supplantés, pour l'usage, par les smartphones et tablettes. Les constructeurs poursuivent alors leurs développements, pour diversifier leurs sources de revenus.

 


La smartwatch à encre électronique d'Onyx

 

 

Les lecteurs ebook ne sont pas suffisants pour garantir les revenus des constructeurs et des développeurs d'appareils à encre électronique, et l'attention se tourne vers d'autres outils du quotidien. Pas forcément reliés à la lecture, d'ailleurs, puisque la technologie a l'avantage de consommer très peu d'énergie, en plus d'être économique.

 

La société Onyx vient ainsi de présenter son prototype de smartwatch e-ink, dotée d'un écran 1,56 pouce : comme ses homologues LCD, la montre propose une connectique BlueTooth, ainsi qu'un podomètre. Visiblement, la machine ne propose pas de navigateur Web, mais il s'agit d'un prototype, et d'autres fonctions, comme un GPS, pourront être ajoutées par la suite.

 

Les premières versions commerciales ne verraient le jour « que début 2015, au mieux », précise e-Ink Info

 

 

 

Une autre société, Plastc, souhaite développer un concept relativement inédit : une multicarte bancaire, conçue comme un dispositif à encre électronique. La Plastic Card est dotée d'un écran e-Ink, protégée par un code secret, qui permet d'accéder à un portefeuille de cartes bancaires. La bande magnétique au verso de la carte se modifie en fonction de la carte choisie, évidemment. Elle peut être reliée à un smartphone, pour envoyer un message en cas de perte.

 

En cas de vol, le tout semble finalement mieux protégé qu'une carte bancaire traditionnelle, puisque le numéro de carte ne s'affiche qu'après saisie du code secret. Pour recharger le morceau de plastique, un chargeur sans connexion, sur lequel on dépose simplement la carte bancaire, est fourni. 

 

La carte est vendue 155 $ en précommande, et Plastc assure avoir vendu pour 5,2 millions $ de cartes dans le monde, rapporte CrowdfundInsider

 

Plastc from Plastc Inc. on Vimeo.