Téléchargement d'ebooks : le Kindle talonne PC de bureau et portables

Clément Solym - 05.09.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - téléchargement - ebooks - Kindle


La lecture numérique se sera pratiquée durant les sept premiers mois de 2009 sur des ordinateurs de bureau et des portables comme outils privilégiés, mais les données rapportées par Bowker's PubTrack Consumer montrent bien qu'ils ont cédé des parts de marché à une multitude de nouveaux appareils.

Nouveaux ? Pas tant. Pourtant, le téléchargement de livres numériques s'est réalisé à 40 % depuis des ordinateurs, sur le 1er semestre, une baisse par rapport aux 48 % de la fin du premier trimestre. Évidemment, dans ce secteur, c'est le Kindle d'Amazon qui a gagné des parts de marché, pour le moment unique lecteur ebooks à disposer d'une connexion sans fil aux États-Unis. On attend l'arrivée du Sony Reader Daily, le modèle 7 pouces avec connexion 3G pour voir comment se répartiront les téléchargements. Mais pas avant décembre en tout cas.

La division entre ordinateurs et Kindle s'est particulièrement vérifiée en juillet, où l'augmentation fut marquée en faveur du lecteur d'Amazon. PubTrack montre que durant ce mois, 45 % des téléchargements furent réalisés sur Kindle.

C'est également au cours de cette période que l'iPhone aura tout explosé, une période qui coïncide avec la sortie de la version 3G S et de multiples applications livres sur l'AppStore. Elle fait également suite à l'accalmie du printemps des téléchargements depuis l'iPhone, mais le téléphone d'Apple reste encore loin dans le secteur avec 6 % des parts.

Concrètement, sur le premier semestre, les parts du Kindle dont donc de 28 %, contre 40 % pour les ordinateurs et portables, 6 % pour les Sony Reader et 6,5 % pour l'iPhone. Le reste...


Quant au profil des utilisateurs pour Kindle ou Sony Reader, ils ne partagent qu'un mince portrait commun. Ils sont généralement plus âgés que les autres humains lisant des ebooks, mais aussi plus aisés financièrement. Et pour conclure, le prix moyen payé des livres numériques : 9,08 $ durant les six premiers mois de l'année, contre 11,70 $ pour les livres imprimés.

Moins de 2 dollars de différence ? Intéressant...