Le Portrait de Dorian GrayLe Fantôme de Canterville, Salomé, L'Importance d'être Constant... Oscar Wilde nous a laissé un grand nombre d'œuvres mémorables. Le plus francophile des écrivains irlandais sera bientôt au centre d'une exposition au Petit Palais, à Paris, le prétexte idéal pour se replonger dans son œuvre.

 

The Oscar Wilde Statue in Merrion Park

Statue d'Oscar Wilde à Merrion Park, Dublin (Mark Healey, CC BY-SA 2.0)

 

 

Du 28 septembre au 15 janvier 2017, Oscar Wilde prendra ses quartiers au Petit Palais pour une exposition exceptionnelle, la première du genre. Le musée retracera la vie d'Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde avec plus de 200 documents, manuscrits, photographies, dessins, caricatures, effets personnels, et tableaux... 

 

En attendant, voici une liste de ses oeuvres disponibles en téléchargement gratuit aux formats EPUB ou Kindle :

 

Poésie

 

La maison de la courtisane: Nouveaux Poèmes, traduction d'Albert Savine, 1919. Avec, notamment, Ravenne, La Sphinge, À Vérone, Le Jardin des Tuileries et Réforme des prisons.

Poèmes, traduction et préface d'Albert Savine, 1907. Avec, notamment, Le Jardin d'Éros, Charmidès, Humanitad, Quantum Mutata.

 

Théâtre

 

Salomé, pièce écrite en français pour Sarah Bernhardt, 1893.

L'Importance d'être Constant (The Importance of Being Earnest), traduction Wikisource (format PDF), 1895.

 

Romans et nouvelles

 

La chasse à l'opposum (attribution contestée)

Le Crime de Lord Arthur Savile (Lord Arthur Savile's Crime), traduction d'Albert Savine, 1887.

Le Portrait de Mr. W. H. (The Portrait of M. W. H.), traduction d'Albert Savine, 1889. Avec Le Fantôme de CantervilleLe Sphinx qui n'a pas de secretLe Modèle millionnairePoèmes en proseL'Âme humaine sous le régime socialiste...

Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray), traduction d'Albert Savine, 1891.

 

Essais

 

Intentions (1891) : Le Déclin du mensongeLe Critique comme artiste, La Vérité des masques, traduction d'Hugues Rebell en 1905.

Derniers essais de littérature et d'esthétique: août 1887-1890, traduction d'Albert Savine.

Études d'art et de littérature, précédé par la nouvelle Le Prêtre et l'acolyte, attribuée à tort à Oscar Wilde.