The French Revolution sur Twitter : tout un roman...

Clément Solym - 15.07.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - roman - publier - Twitter


Voilà plusieurs semaines que l'on parle que l'irrésistible ascension du nouveau réseau social à la mode, le micro-bloging de Twitter. Tous s'y mettent : stars, journalistes, ministres, éditeurs, écrivains qui règlent leurs comptes, extraits de grands classiques publiés... Et désormais, écrivains sans éditeurs !

Matt Stewart, romancier de Francisco, n'ayant pas trouvé d'éditeur pour publier son premier roman, a décidé de faire de l'auto-édition d'une étrange manière. Depuis hier, 14 juillet, celui-ci publie son roman, The French Revolution, sur Twitter... 140 signes par 140 signes forcément...

Pour l'auteur, c'est aussi une « expérience sociologique » permettant de « voir comment le monde réagit à une longue narration racontée en fragments ». L'un des atouts de Twitter est en effet l'interactivité.

Repris par l'AFP, l'auteur revendique être le pionnier en la matière : « Autant que je sache, je suis la première personne à publier tout un roman sur Twitter ». Une information quelque peu erronée, ActuaLitté ayant déjà évoqué le cyber-éditeur Twitteroman, qui ne diffuse que des romans prépubliés sur le réseau social, comme Kamuks de Laurent Zavack.

À ce rythme-là, Matt Stewart estime qu'il lui faudra 3.700 tweets pour mettre en ligne les 480.000 caractères de son livre. Un peu fastidieux, mais au moins, il aura réussi à plus faire parler de son ouvrage que si celui-ci avait trouvé un éditeur !