medias

Tout Potter en ebook, pour la bibliothèque de prêt Kindle

Clément Solym - 19.06.2012

Lecture numérique - Usages - Harry Potter - bibliothèque - prêt de livre numérique


Ce devait être fait sous peu, et voilà que le service est désormais accessible à tous les amateurs du petit sorcier, mais également détenteur d'un appareil pour lire les fichiers Kindle. La bibliothèque de prêt du Kindle dispose désormais de l'intégralité de la saga Harry Potter, les sept volumes, en passant par le service Kindle Owners' Lending Library.

 

Grande révolution ? Plus que cela ! D'abord, parce que la présence des ouvrages de Rowling dans la bibliothèque du Kindle ne faisait évidemment pas que des heureux. Charlie Redmayne, le P.D.G. de Pottermore assurait que son auteure allait bien s'en sortir : « C'est un accord commercial qui fait sens, même avec un certain degré de cannibalisation de mes ventes. Mais je crois que cela conduira à une augmentation des ventes. » 

 

Et bien entendu, Jeff Bezos, le grand patron, bichait de se dire que, enfin, le Saint Graal était offert à tous les abonnés premium de e-commerce, qui allaient pouvoir télécharger les ouvrages, les lire, mais surtout, ne pas dépenser un cent.

 

Harry Potter Tome 1 Harry Potter à l'école des sorciers

Retrouver tout Harry Potter

dans notre librairie, avec Decitre

James McQuivey, analyste chez Forrester Research, estime que Pottermore doit profiter des milliers de dollars qu'Amazon injecte dans sa bibliothèque de prêt, et d'estimer les sommes à des millions de dollars. De quoi largement compenser les ventes, de fait. Chez Amazon comme chez Pottermore, on ne commente pas ce point - et l'on renvoie aux propos de Bezos, qui faisait état d'un « investissement important », tout sobrement. Mais l'on n'en savait encore rien.

 

D'une part, donc, les livres numériques sont disponibles au téléchargement, mais UNIQUEMENT pour ceux qui possèdent un Kindle. Impossible donc de le télécharger si l'on passe par les applications idoines de lecture pour les différents appareils et systèmes d'exploitation. 

 

Toutefois, le Wall Street Journal propose une vidéo pour mieux comprendre cette nouvelle économie numérique : même si Amazon paye le prix fort pour disposer de ces oeuvres dans son programme de prêt, tout porte à croire que, quelles que soient les conditions tarifaires, ce dernier y gagne tout de même beaucoup…

 

En outre, la firme de Seattle rappelle qu'elle offre 30 jours d'essai gratuits pour l'abonnement Prime, qui coûte quelque 75 $ par an, pour disposer de services multiples et de remises occasionnelles. 

 

 

 

 

 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.