Troubles de la vision, crises de larmes : maudits écrans

Clément Solym - 28.03.2014

Lecture numérique - Usages - troubles oculaires - endommager la rétine - exposiiton à un écran


La moitié des Espagnols se plaint. L'autre moitié non, mais qu'importent les trains qui arrivent à l'heure. Les troubles qu'ils décrivent sont connus : démangeaisons, larmes, vision troublée, voire maux de tête… Tout cela serait provoqué par la lecture sur toutes formes d'écrans. Et ce mal du siècle a un nom : la fatigue oculaire, qui affecterait, selon une récente étude, 80 % des utilisateurs d'ordinateurs.

 

 

screen static

Chris Makarsky, CC BY 2.0

 

 

Le problème ne viendrait pas seulement des ordinateurs, explique-t-on : l'exposition constante à des appareils électroniques comme les tablettes, les ordinateurs ou les smartphones a fait augmenter le nombre de consultations d'ophtalmologues. La lecture numérique mettrait à rude épreuve la santé visuelle des utilisateurs. 

 

Según Celia Sánchez Ramos, doctorante à l'origine de cette étude, montre que la fatigue oculaire intervient principalement entre 15h et 21h chez les adultes sollicités. Ce qui provoque des problèmes de concentration, et peut avoir des conséquences terribles sur la vue. Le développement de la myopie, de l'hypermétropie, de l'astigmatie et de la presbytie s'observerait déjà. 

 

Pour exemple, la fréquence de clignotement des yeux passe de 24 par minute à 9 par minute, quand on se retrouve devant un écran. Les appareils électroniques, et les systèmes d'affichage recourant de plus en plus aux LED endommagent les cellules de la rétine, tissu sensible de l'oeil qui ne se régénère pas. Et au summum de ces différents syndromes, l'étourdissement et l'anxiété peuvent être observés. 

 

Une idée que tout le monde ne partage pas, notamment l'Institut de physique, association britannique, pour qui les rais lumineux diffusés par les LED ne sont pas assez intenses pour endommager les yeux d'une personne. « Seules les fréquences ultraviolettes et élevées sur le spectre électromagnétique peuvent causer de réels dommages aux cellules », précise le professeur Henry Lau. 

 

Le Computer Vision Syndrome aurait été observé, dans le cadre de cette étude, après que les cobayes ont été exposés à l'équivalent d'une ampoule de 100 watts, durant 12 heures par jour, et placés à une distance de 30 cm. Pour un consultant de l'hôpital de Londres, ce n'est pas vraiment une situation que l'on subit au quotidien. Cependant, l'American Optometric Association, qui est à l'origine de ce terme estime qu'il ne faut certainement pas négliger l'impact de l'exposition aux écrans. 

 

L'Université Complutense de Madrid, qui publie l'étude de Célia Sanchez Ramos, assure par ailleurs que ce problème ne fera qu'empirer avec le temps. Faire des pauses toutes les trente minutes ne fera de mal à personne…


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.