Twist & BookShout : contourner les formats propriétaires, simplement

Clément Solym - 10.10.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - BookShout - lecture numérique - formats propriétaires


Les formats propriétaires et autres mesures captatrices de consommateurs réfrènent souvent les amateurs de lecture numérique : avec BookShout!, ils pourront crier, hurler, revendiquer haut et fort leur amour de l'ebook sans s'arrêter à tel ou tel revendeurs. L'application propose en effet de rassembler ses étagères en une seule et unique bibliothèque, dans laquelle chaque livre est directement consultable.

 

 

 

Les deux premières victimes de BookShout! ne sont pas des plus communes : Amazon, grand champion du propriétaire, et Barnes & Noble verront leurs ebooks rassemblés, contre leur gré, dans les étagères du lecteur. Jusqu'à présent, ce dernier devait jongler avec les applications et autres logiciels : pour lire un achat d'Amazon sur iPad par exemple, à lui de télécharger l'application idoine, Kindle Reader, sur l'AppStore.

 

Une stratégie d'interopérabilité biaisée donc, mais qui conduit toujours le lecteur, subrepticement, vers un revendeur unique qui correspond au constructeur de son appareil de lecture. BookShout! est aussi un revendeur (plus de 100 000 titres dans sa boutique), mais s'engage à « défendre le consommateur ». Pas façon Amazon, en tirant les prix vers le bas, mais en améliorant nettement les droits du lecteur et la lisibilité de sa bibliothèque.

 

Le PDG de la e-boutique, Jason Illian, fait d'ailleurs de cet objectif un étendard promotionnel : « Ce que nous faisons, c'est détruire les murs que les revendeurs ont dressés, tout en les empêchant de construire de nouveaux fiefs hostiles aux libertés des consommateurs. » Plateforme de lecture sociale originalement destinée aux lecteurs chrétiens, BookShout! devient ainsi une sorte de Robin des Bois de l'ebook...

 

Ce qui signifie que la provocation est susceptible de valoir quelques représailles, sous la forme d'aventures judiciaires : « Tout est parfaitement légal, mais cela ne signifie pas que nous ne serons pas poursuivis », ajoute Illian sans se faire d'illusions. Le PDG précise toutefois qu'après Amazon et Barnes & Noble, c'est Kobo qui verra les murs de son format propriétaire (le Kepub) s'effondrer. 

 

Présenté à la Foire de Francfort, BookShout! peut visiblement compter sur le soutien de Joe Wikert, président de Tools of Change, mais s'est aussi assuré au moins la collaboration, si ce n'est la bienveillance, de 4 des Big Six qui ont alimenté son catalogue avec leurs titres.