Un auteur et son éditeur numérique en guerre contre Harper Collins

Clément Solym - 17.02.2012

Lecture numérique - Législation - Harper Collins - Open Road Media - Jean Craighead George


La guerre pour les droits de publication numérique des anciens ouvrages continue : Harper Collins avait attaqué la maison d'édition numérique Open Road Media il y a quelques semaines pour avoir publié Julie of the Wolves (voir notre actualitté). Open Road Media vient de marquer un point en obtenant le soutien de Jean Craighead George, l'auteure de l'ouvrage en question.

 

En 1972, Harper Collins publie Julie of the Wolves (Julie Des Loups en version française), l'histoire d'une fillette de treize ans en Alaska qui cherche à éviter un mariage forcé en se réfugiant au coeur de la banquise. C'est un succès considérable, à tel point qu'il obtient la médaille Newbery l'année suivante, un des prix les plus prestigieux pour un auteur de littérature jeunesse.

 

 

Une version numérique de l'ouvrage de Jean Craighead George, publiée par Open Road Media, suscite aujourd'hui le courroux de Harper Collins qui juge que les droits lui appartiennent, et que cette publication imprévue a une influence sur les ventes papier tout en bouleversant les plans de sa propre édition numérique.

 

Mais l'arrivée de l'auteure va incontestablement faire pencher la balance du côté d'Open Road Media, qui avait d'ailleurs précisé que l'édition numérique était autorisé par Jean Craighead George. « Quand j'ai signé les contrats en 1971, le livre numérique n'existait pas, je n'ai donc pas pu céder mes droits sur ce format. Je suis avec Open Road de tout mon coeur » a déclaré l'auteure de Julie Des Loups.

 

La Cour fédérale a en tout cas rejeté hier la plainte d'Harper Collins pour atteinte aux droits d'auteur.