Un confinement propice à la découverte d'oeuvres – pas forcément de livres

Victor De Sepausy - 21.05.2020

Lecture numérique - Usages - découverte livre confinement - ebook lecture évolution - Français biens culturels


Le confinement a pris fin — ce premier en tout cas… – et au cours des deux mois d’assignation à résidence, il a fallu trouver des activités. Les Français ont eu la possibilité de se tourner vers des offres légales ou illicites, via internet, et ont cherché. Au point d’avoir fait de véritables découvertes. 


webvilla CC 0
 

Si les Français ont lu 2,5 livres en moyenne, selon un sondage Harris Interactive, ils ont avant tout, déclarent-ils, trouvé des choses inattendues. Une nouvelle enquête de l’Hadopi montre en effet que 55 % des consommateurs de biens culturels ont déniché des pépites. Et plus spécifiquement encore les jeunes — 70 % des 15-24 ans indiquent avoir accédé à des œuvres qu’ils ne connaissaient pas à la faveur du confinement.

Au terme de la semaine 8 de confinement, 22 % des œuvres consommées étaient des livres numériques, contre 20 % en semaine 2. Notons cependant que la consommation quotidienne reste de 4 % — alors que 64 % des répondants consomment au moins un bien davantage qu’avant le confinement.

Pour autant, ils sont 42 % à avoir le sentiment de lire plus, contre 49 % assurant qu’ils lisent autant — évolution plus limitée que d’autres biens (films, séries, jeux vidéo). De fait, le chiffre de la consommation de livres revient au niveau des deux premières vagues après sa forte augmentation lors de la précédente. Il avait connu un très fort pic lors de la consultation en semaine 6, avec 52 % de lecteurs. 

Notons que si 55 % des sondés assurent avoir découvert des œuvres qu’ils n’auraient pas connues sans le confinement, ils sont également 52 % à assurer qu’ils ont changé leurs habitudes de consommation. Et 42 % qui consommeront plus de biens culturels qu’avant cette phase.

On pourra retrouver l'intégralité de l'étude en téléchargement et/ou consultation, ci-dessous : 
 



Réalisation de l’étude via l’omnibus online de l’Ifop, l’OMCAWI (via la sollicitation des membres de l’access panel Bilendi) - 1068 répondants de 15 ans et plus, sondés les 6 et 7 mai, par téléphone. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.