Un ebook gratuit, contre un message sur Twitter : la viralité gagnante

Clément Solym - 06.03.2013

Lecture numérique - Usages - payer - tweet - ebook gratuit


L'aventure n'est pas inédite, mais rares sont encore les expérimentations qui vont dans ce sens : le principe de faire payer le consommateur avec un gazouillis diffusé sur le réseau social est un outil marketing encore peu exploité. Pourtant, l'éditeur Pan Macmillan a décidé de s'y aventurer. 

 

 

 

 

Le réseau français reste encore relativement épargné par les messages invitant à rediffuser un tweet, pour obtenir une gratuité sur un livre numérique. Cependant, le réseau américain, pour sa part, a connu des heures douloureuses. C'est donc aussi avec une certaine douceur que l'éditeur s'est lancé. 

 

La promotion concerne le nouvel ouvrage de Richard House, The Kills, une série dont le premier volume vient de sortir. Une page dédiée propose de publier sur sa time-line un message pré-écrit, et d'obtenir en contre-partie une version Kindle ou EPUB du livre en question. 

 

Le téléchargement est alors immédiat, après avoir posté le message, et sans restriction de territorialité. Nous avons ainsi pu obtenir la version EPUB sans peine. 

 

« Approcher Twitter comme outil marketing est pertinent, à compter du moment où l'on sollicite l'internaute en lui demandant une simple participation, presque passive. Le principe de ‘paiement' est d'ailleurs assez bien détourné avec cette approche : on implique un peu l'internaute, tout en lui garantissant un cadeau. Cette méthode est simple à mettre en place, et peut avoir une portée intéressante en termes de communication », analyse Adrien Aszerman, de la société Versacom, spécialisée dans les réseaux sociaux.

 

The Kills est présenté comme un roman épique sur la criminalité, déployant une vaste histoire de complots sur quatre livres. Le prochain tome, The Massive, doit sortir en mars. Et l'éditeur, confiant, assure qu'après la lecture du premier volume, il sera impossible de ne pas se précipiter sur les suivants. (via Teleread)

 

Ce qui est intéressant, dans cette affaire, c'est la construction d'un marketing viral reposant sur les échanges de gratuité : un message sur Twitter, diffusé par un très grand nombre de compte peut plus facilement attirer l'attention. C'est également un moyen de se servir d'une prescription intéressante, tout en portant l'accent sur le volume et la viralité des réseaux. Et avec une opération bien menée, l'objectif reste évidemment de faire partir des lecteurs vers l'achat de la version papier.

 

Le livre est proposé en version numérique pour 1,99 £, mais ce tarif, pour extrêmement attractif qu'il soit, ne permet pas d'assurer des ventes : le titre de Richard House est susceptible de ne pas intéresser une partie du public, qui n'aurait pas à s'engager plus loin que la diffusion d'un message Twitter. 

 

Pour obtenir sa version gratuite, c'est ici

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.