Un écran de Kindle à encre électronique avec éclairage LED...

Clément Solym - 08.04.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kindle - encre électronique - éclairage


En novembre 2011, la société Flex Lightning avait présenté une solution à base de LED pour permettre aux possesseurs d'écran à encre électronique de pouvoir malgré tout lire dans le noir. (voir notre actualitté) Son petit cadre très sympathique aurait donné des idées aux ingénieurs qui planchent sur le Kindle... et la nouvelle génération, pourrait très bien intégrer cette technologie pour les nouveaux appareils. 

 

Ainsi, TechCrunch semble en savoir une de plus que le diable, aurait découvert que le Lab 126, la section Recherche & Développement d'Amazon travaillerait bel et bien sur un Kindle disposant d'un rétroéclairage. C'est à l'occasion d'une rencontre que le journaliste de TC évoque cette évolution, et surtout, le rachat par Amazon d'une société spécialisée dans la gestion lumineuse de LED, et surtout l'implantation de cette nouvelle fonctionnalité dans une génération de Kindle qui verra le jour avant la fin de l'année. 

 

 

Fiat Lux, une technologie brevetée

 

 

Il semblerait que ce soit Oy Modilis, fondée en 1991 à Helsinki, et qui dispose d'un certain nombre de brevets relatifs à la gestion lumineuse par LED. 

 

Oy Modilis Labs est une société spécialisée dans la recherche et le développement de solutions d'éclairage de nouvelle génération, et fabrication d'appareils pour le grand public. Elle se déclare en mesure de produire des solutions d'éclairage entièrement personnalisées, avec une finesse, une luminosité et une économie d'énergie que l'on ne retrouverait nulle part ailleurs. 

 

Devin Coldewey, qui raconte sa rencontre avec l'appareil n'est pas particulièrement enthousiaste, mais considère que cette évolution sera toujours bienvenue pour le secteur. Compte tenu de la présence d'un éclairage, la batterie sera-t-elle regonflée, avec des capacités revues à la hausse, ou Amazon table-t-il sur une autonomie moins longue ? Après tout, l'appareil est censé disposer de 2 mois de lecture aujourd'hui... ce qui semble un brin excessif.

 

Pour l'heure, en tout cas, la phase de production industrielle n'a pas encore commencé, et le Kindle n'a pas épaissi pour autant. Dans tous les cas, rendez-vous cette année.