Un Kindle DX pour le personnel de la mairie de Cincinnati

Clément Solym - 07.01.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - kindle - DX - equiper


Alors que les lecteurs ebook commencent à servir à autre chose qu'à lire des livres, ainsi qu'en témoignaient les studios Lions Gate, qui envisageaient de fournir un Kindle pour simplifier la vie de son personnel qui doit se balader avec des milliers de pages de scénarii, voilà qu'une mairie américaine se décide aussi à basculer du côté numérique du livre.

En effet, le maire de Cincinnati, ainsi que les membres de son conseil municipal sont désormais équipés d'un Kindle DX pour économiser sur les coûts d'impression. Si pour certains, il s'agit d'un achat ridicule, puisque 10 exemplaires ont été fournis avec des accessoires, pour 7200 $, ainsi que 102 $ de frais mensuels, on comprend que le besoin de limiter l'usage de son imprimante se fasse sentir.

Autant que la baisse des coûts liés au papier, puisqu'elle est chiffrée, grâce aux lecteurs à 25.632 $. Pourtant, rapporte le Cincinnati Enquirer, Roxanne Qualls, madame la maire, ne s'est pas fait que des amis sur le coup. Gain de temps et d'argent estime-t-elle, et sur ce point personne ne semble lui donner tort.

Pourtant, Leslie Ghiz, du conseil, et qui dispose déjà de son propre Kindle, estime que ça fleure bon la supercherie : « On dirait que quelqu'un voulait juste un Kindle, mais ne semblait pas décidé à payer pour l'avoir. »

Et pourtant, Madame la maire a également le sien : elle serait donc hors de tout soupçon. Si le DX servira toujours pour la lecture de PDF envoyés par courriel, Leslie rappelle que toutefois, les personnes seront toujours amenées à prendre des notes et que pour ce faire, le lecteur d'Amazon ne sera d'aucun secours.

Cela dit, maintenant que le DX est en vente à l'internationale, peut-être que cette idée fera des petis...