Un nouveau pas dans la lecture des pensées

Clément Solym - 29.06.2012

Lecture numérique - Usages - lecture - pensées - cerveau


Les auteurs de renom pouvaient encore recourir à la dictée pour faire avancer leur roman. Avec la modernisation, l'ordinateur est devenu le meilleur ami des écrivains. Mais la contrainte du clavier est encore trop grande, et la dictée reste une trace nostalgique… Mais qu'on se rassure, la science est à l'oeuvre.

 

Ainsi,des chercheurs des Pays-Bas ont publié dans la revue Current Biology les résultats d'étude portant sur la capacité d'une communication silencieuse, allant chercher directement dans le cerveau. En analysant les flux sanguins du cerveau, ils sont parvenus à identifier 27 caractères spécifiques, rapporte Science Daily.

 

Annotated Sagittal T1 Midline MRI Scan of Reigh's Brain

Reigh Leblanc

 

 

Ce coup de scanner passé sur le cerveau s'appuie sur une technologie spécifique, baptisée IRMf, pour Imagerie par Résonnance Magnétique fonctionnelle. Cliniquement, cet outil mesure l'activité du cerveau, et le détournement réalisé par Adrian Owen et ses collègues a incité Bettina Sorger, de l'université de Maastricht, à tenter l'aventure.

 

Un nouveau pas vers la lecture des pensées, évidement, pour lequel les participants ont été invités à observer des lettres affichées sur un écran, tandis que les électrodes leur balayaient la cervelle. Et à cette figure, une tâche était liée, pour mieux cibler les mouvements sanguins liés à ces lettres. Cette première phase permettait donc de poser quelques premières données. 

 

La suite est passionnante, puisqu'il a fallu avoir une conversation et penser leurs réponses. Les réponses ont été reproduites durant une heure, pour reconstituer les formulations. 

 

Evidemment, avant d'arriver à écrire des romans par la pensée, on a quelques jours devant nous. Mais pour les personnes paralysées, privées de la capacité de parler, cet outil offrirait une solution alternative pour faciliter la communication. 

 

Bien entendu, il faudra arriver à développer un outil plus portatif et financièrement abordable, notamment en passant par une spectroscopie par infrarouge. (via Numerama)