Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Un nouveau site d'archives de la presse LGBT

Camille Cornu - 16.01.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - archives LGBT - presse lgbt - marc stein


Un projet de recherche sur l'histoire LGBT a donné naissance à un site d'archives en ligne. Des magazines LGBT des années 1953 à 1957 ont été numérisés, et d'autres sont à venir, pour compléter la période jusqu'en 1964. On y trouvera également des bibliographies et des essais, afin de mieux cerner, notamment, comment les droits LGBT ont pu évoluer en regard de la perception des droits à l'étranger.

 

Objects from Archives Center, National Museum of American History (17735746343).jpg

(photo d'illustration, National Museum of American History, CC BY SA 2.0)

 

 

En 2014, Marc Stein se lance dans un projet de recherche sur les représentations du Canada dans la presse LGBT des États-Unis, de 1950 à 1960 : « Un de mes buts principaux était alors de considérer les prémisses de la perception nord-américaine selon laquelle le Canada serait plus sexuellement libéré que les États-Unis ». Il voulait alors savoir si cette représentation avait précédé ou non la décriminalisation de l'homosexualité au Canada, 30 ans avant les États-Unis. Il a alors réalisé que son étude serait renforcée par une compréhension plus internationale de références et représentations d'autres parties du monde dans la presse LGBT américaine. 

 

Cela a finalement donné naissance au projet d'archives en ligne intitulé « U.S. Homophile Internationalism : An Online Archive and Exhibit of the 1950s and 1960s », disponible sur le site OutHistory

 

Parallèlement aux archives en ligne, le site propose des bibliographies annotées, des matériels numérisés, et des essais qui présentent les magazines LGBT américains, et à la représentation qu'ils offrent de l'étranger.  La collection se concentre sur les années 1953 à 1964 et sur trois des plus importants magazines LGBT américains de cette période, ONEMattachine Review, et The Ladder. Par manque de temps, seules les archives entre 1953 et 1957 ont pour l'instant été numérisées, mais le reste devrait suivre.

 

Les régions concernées ne comprennent par l'Europe de l'Ouest, parce que ce fonds était trop important pour être entièrement numérisé et annoté, mais aussi parce que les relations homophiles des USA avec cette région sont déjà très connues, et les documents déjà accessibles. Les archives permettront donc surtout d'approfondir les recherches sur l'Afrique, l'Asie et le pacifique, l'Amérique latine et les Caraïbes, ainsi que le Moyen-Orient. Le site espère également pouvoir s'étendre à l'Australie et à la Nouvelle-Zélande. 

 

Les chercheurs s'intéressant à ces régions pourront y trouver des références et des sources pour approfondir leurs travaux, mais ceux qui travaillent sur les États-Unis pourront également mieux comprendre la façon dont le pays a pu être influencé par d'autres pays. Le site pourrait également intéresser les chercheurs en échanges internationaux, qui y trouveront une façon de saisir comment les magazines LGBT internationaux circulaient. 

 

« Nous espérons vraiment que ce projet pourra inspirer un regain d'intérêt pour l'histoire générale du genre et de la sexualité, et contribuer à l'internationalisation de l'histoire LGBT internationale », a commenté Marc Stein, à l'origine du projet.