Un smartphone recto-verso, dopé à l'encre électronique

Clément Solym - 03.09.2012

Lecture numérique - Usages - Amazon - Apple - smartphone double-face


Chez E-Ink, on accuse le coup de pertes en parts de marché (voir notre actualitté), mais on garde la primeur des idées. La preuve avec un prototype de smartphone un peu spécial. Verso, c'est un téléphone-smart comme il y en a des milliers, écran LCD rutilant ; recto, c'est un dispositif d'affichage à encre électronique, pour accéder à des informations en plein soleil ou lorsque la batterie montre des signes de faiblesse.

 

 

 

C'est le désormais bien connu Sriram Peruvemba, responsable marketing chez E-Ink, qui s'est encore une fois chargé de présenter les innovations de la société lors de l'IFA de Berlin, un rendez-vous technologique du 31 août au 5 septembre dans la capitale allemande.

 

Si la majeure partie de la vidéo consiste en un rappel des pistes explorées par la société (lecture vidéo, utilisations publicitaires, dispositifs d'information...), le meilleur moment reste sans doute celui où (à 15:50) Peruvemba retourne 2 petits lecteurs ebook pour révéler... des smartphones.

 

L'intérêt de ce petit écran est encore largement discuté : certes, il permet une utilisation prolongée même lorsque la batterie est réduite à peau de chagrin, certes, sa surface ne réfléchit pas le soleil, mais cette audace de designer pourrait fragiliser la machine. La société s'est bien entendu gardée de révéler qui lui avait commandé ce prototype, donnant ainsi le coup d'envoi pour des rumeurs en tous genres : une « société anonyme de téléphonie mobile » s'est ainsi transformée, de déformation en déformation, en... Apple.

 

D'autres sont partisans d'une hypothèse Amazon, dont le smartphone est annoncé depuis quelques mois (voir notre actualitté) sans qu'aucune image ne soit jamais révélée. Forcément, cela déchaîne les passions, et certains parient sur le coup double, ou voient double.