Un super ordinateur dans la poche, ou les joies de la technologie moderne

Clément Solym - 02.01.2015

Lecture numérique - Tablettes - appareil lecture numérique - poche tablettes - lecteur ebook


Depuis l'iPad, en 2010, les tablettes sont devenues un véritable marché, qui ne parvenait pourtant pas à percer avant qu'Apple ne se lance. Pourtant, les appareils à écran tactile commençaient à se généraliser, cette fois encore, avec l'arrivée du tout premier iPhone, en janvier 2007. Et le monde s'est moulé dans ces apparitions technologiques, qui se logent dans le creux d'une poche de pantalon.

 

Aux smartphones et aux tablettes, se sont progressivement ajoutés les lecteurs ebook, et l'on ne se rend probablement plus compte de la puissance de ces différentes machines – alors que Windows 98 c'était presque hier. En passant en revue le monde de l'informatique, et la puissance de traitement des données par les appareils, depuis 1950, voici tout une mise en perspective historique. 

 

Au cours des dernières décennies, les évolutions techniques, matérielles et logicielles sont poussées par la loi de Moore (ou plutôt, ses conjectures), qui dirige le monde depuis 1971. Les trois approches de cette perspective prévoient que l'évolution des machines informatiques, et la complexité du matériel iront croissant, tout en ayant une augmentation exponentielle de leurs capacités. 

 

Dans tous les cas, cette comparaison entre les machines d'aujourd'hui et d'hier donne un léger vertige. La PS4, pour exemple, console de jeu récente, dispose d'un pouvoir de calcul 150 fois supérieur à l'ordinateur spécialisé dans les échecs, Big Blue, de IBM, qui fut monté en 1997. Et si l'iPad 2 s'était retrouvé en 1994, par l'inadvertance d'un trou noir, il aurait été élu appareil le plus puissant de 1988, et placé dans le top 5 en 1994.

 

(via lonewolflibrarian)