Un tiers des Français optera pour les cartes de voeux virtuelles

Clément Solym - 09.12.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - cartes - voeux - virtuelles


Depuis l'année dernière les Français sont les plus gros consommateurs de cartes virtuelles pour les voeux des fêtes de fin d'année selon dromadaire.com le site qui domine ce marché.

Cette année, il a commandé un sondage à TNS-Sofres sur les intentions des Français pour les fêtes 2009 indique l'AFP. Le sondage a été mené sur un panel de 500 personnes de 15 ans et plus connaissant les cartes de voeux virtuelles, les 21 et 22 octobre.

Selon ce sondage 34 % des sondés en enverront au moins une, 35 % resteront complètement fidèles au papier (l'année dernière, ils étaient 41 %), 29 % n'enverront aucune carte et 2 % n'en savent encore rien.


Parmi ceux qui enverront des cartes virtuelles, 23 % n'utiliseront que ce format (l'année dernière, ils étaient 9 %) et 11 % enverront à la fois des cartes virtuelles et papier (23 % l'année dernière).

Ce sondage montre bien une évolution du moyen de transmettre ses voeux avec une plus grande importance des cartes virtuelles comme unique moyen. On voit aussi un bel équilibrage entre les utilisateurs du virtuel et les exclusifs du papier qui sont moins nombreux.

On estime le nombre de Français qui utiliseront des cartes de voeux virtuelles à 11,5 millions soit 1,5 million de plus que l'année dernière. Et les envois ont d'ores et déjà commencé. Certains s'y sont collés depuis l'Avent, d'autres depuis la Saint-Nicolas. Habituellement les envois commençaient aux alentours du 12 décembre.

Concernant les raisons de l'engouement pour les cartes virtuelles, 79 % des Français évoquent le côté écologique de celles-ci, et 84 % apprécient leur gratuité.