medias

Une année fructueuse pour la plateforme Pottermore de J.K. Rowling

Camille Cado - 03.01.2020

Lecture numérique - Acteurs numériques - livres film Rowling - Pottermore livre numérique - ebook Harry Potter


Pottermore est l’ancienne plateforme proposée par J.K. Rowling autour de l’univers de Harry Potter. Le site, qui exploitait les versions numériques des ouvrages, y compris en format audiolivre, s’est depuis rapproché de Warner Bros pour créer Wizarding World. Néanmoins, Pottermore a tenu à rendre publics ses résultats financiers avant sa fermeture en mars 2019. Et si les revenus sont toujours en baisse, les bénéfices, eux, ont doublé.
 
photo d'illustration - rhetoricjunkie, CC BY NC ND 2.0


Sur la période, les revenus générés des ventes du site Pottermore s’élèvent à 31,5 millions £, soit une légère baisse en regard des chiffres de l’année précédente (32,8 millions £). Ces résultats s’inscrivent plus largement dans la constante chute du chiffre d’affaires de la plateforme depuis 4 ans. 

En effet, si au lancement de Pottermore en 2012, les librairies en ligne n’avaient pas accès aux fichiers et étaient donc contraintes de renvoyer vers le site, depuis 2015, cette stratégie a été revue et les plateformes de vente en ligne disposent désormais des différents titres.

Ce changement de stratégie commerciale a entrainé de lourdes conséquences économiques : les revenus ont chuté, passant de 40,3 millions £ en 2017 contre à peine 32 millions £. 

Le bénéfice avant impôts, quant à lui, s’est établi à 6,9 millions £, contre 3,4 millions £ l’an passé. Des résultats dont se réjouit Neil Blair, président de Pottermore : 

« Ce fut une autre très bonne année pour Pottermore. Les ventes d’ebooks et de livres audio numériques restent fortes alors que la série originale Harry Potter continue de trouver de nouveaux publics » affirme-t-il, expliquant que la baisse du chiffre d’affaires pour une deuxième année consécutive était conforme aux attentes de la direction. 
 

« Les ventes de livres numériques et de livres audio numériques Harry Potter restent extrêmement importantes et je m’attends à d’aussi bons résultats pour l’année en cours. »

Rappelant au passage que « notre joint-venture avec Warner Bros progresse bien, je suis convaincu que la création de Wizarding World Digital renforcera l’engagement des fans », déclare-t-il. Par exemple, un nouveau service d’abonnement pour les livres numériques Harry Potter et un « cadeau magique de bienvenue » qui accompagne toute nouvelle inscription. Enfin, magique, faut le dire vite...

via The Bookseller



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.