medias

Une autre filiale de Macmillan laisse tomber les DRM

- 29.05.2012

Lecture numérique - Usages - Macmillan - DRM - Momentum Books


Un mois à peine après l'abandon des DRM par l'éditeur de science-fiction et de fantasy Tor/Forge, lui aussi filiale de Macmillan (voir notre actualitté), la maison d'édition uniquement numérique Momentum Books se débarasse des contraignants verrous. La décision sera effective dès le mois d'août prochain.

 

Momentum Books est rattachée à Pan Macmillan Australia, ce qui en fait le premier éditeur du pays à abandonner les Digital Rights Management, en tout cas dans la version restrictive et handicapante que les lecteurs numériques connaissent malheureusement très bien. « Le problème, c'est que les DRM interdisent même le partage légal aux lecteurs » explique Joel Naoum, éditeur chez Momentum.

 

Anti DRM

 

Lancée en début d'année, Momentum Books publie de nouveaux auteurs, mais numérise également des titres devenus introuvables avec les années. Tous les ouvrages sont d'ailleurs disponibles en impression à la demande.

 

La maison-mère, Macmillan, ne prévoit pas encore l'abandon définitif et complet des verrous numériques. Comme le note un auteur de Momentum, John Birmingham, « Momentum est plus exilée dans le petit bois au fond du jardin que véritablement "intégrée" à Pan [Macmillan]. »

 

Le progrès ne s'embarrasse visiblement pas avec ce genre de considérations.