Une boutique de livres numériques d'occasion pour l'été chez ReDigi

Clément Solym - 03.05.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Redigi - livres numériques - occasion


Rien ne se perd, rien ne se crée, tout peut se revendre d'occasion. Alors que la société ReDigi a perdu son procès pour infraction au droit d'auteur, elle ne semble pour autant pas décidée à cesser son activité. Et si la vente de musique dématérialisée d'occasion est au coeur de leur modèle économique, c'est le livre numérique qui marquera la prochaine étape de développement, apprend le Digital Reader.

 

 

 

 

Dans un futur proche, voire un avenir pas trop lointain, le marché du livre numérique d'occasion verra bel et bien le jour, manifestement au cours de l'été. Le tout sera calqué sur le même mode de fonctionnement que celui mis en place pour la vente de musique numérique. Un marché que l'acteur continue d'occuper, alors même que la décision de fin mars semblait indiquer qu'il fallait couper les machines. 

 

Selon les termes du jugement, il a été indiqué que l'on pouvait vendre des contenus dématérialisés, que l'on avait acheté, mais que, pour ce faire, il fallait également vendre les supports physiques sur lesquels se trouvait ledit contenu. En somme, vendre son lecteur ebook avec ses ebooks... 

 

Il semblerait donc que ReDigi ait trouvé une faille. En effet, le verdict empêche l'upload de musiques achetées depuis des sites légaux, avant que l'application ReDigi n'ait été téléchargée. Or, si l'on télécharge l'application d'abord, et que l'on achète sa musique ensuite, alors, tout semble devenir possible. Cela permettrait alors de contourner la décision du juge, et de poursuivre l'activité.

 

Voire de l'étendre, en passant désormais au marché du livre numérique. Reste que tout cela n'est qu'une supposition, et que l'on est encore loin d'avoir démontré la réalité des faits. Néanmoins, un autre petit problème se pose : la question des DRM. La présence de ces verrous contraint l'utilisateur, et impactera nécessairement le revendeur d'occasion. 

 

Les livres numériques sans DRM pourraient être une solution, mais pour l'heure, personne n'a réellement trouvé la voie. Peut-être faudra-t-il trancher des têtes, pour que ce soit compris...