Une chronologie du livre numérique des origines à nos jours

Marie Lebert - 02.03.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - chronologie livre numérique - histoire lecture - appareils évolution


Les listes ont parfois du bon, aussi voici celle sur laquelle je planche depuis pas mal d'années.  Si elle est une aventure technologique, l'aventure du livre numérique est aussi et surtout une aventure humaine, dont de nombreux pionniers sont cités ici, tout comme une aventure foisonnante touchant tous les domaines. Libre à chacun d'améliorer cette chronologie pour ses propres projets en faisant une sélection dans les 300 entrées ou en y ajoutant d'autres éléments.

 

Outback Iceland VIII

Fred Macosu, CC BY ND 2.0

 

 

 

Les débuts d'une révolution

 

[année-mois si disponible]
1963 : Le premier système d’encodage informatique est l’ASCII (American Standard Code for Information Interchange).
1967 : L’association OCLC (Online Computer Library Center) est fondée pour aider les bibliothèques dans leurs tâches informatiques.
1971 : OCLC débute un catalogue collectif dénommé OCLC Online Union Catalog, l’ancêtre de WorldCat.
1971-07 : L’ebook #1 de Michael Hart touche les cent usagers du pré-internet. Le Projet Gutenberg est né.
1974 : Vinton Cerf et Robert Kahn créent les protocoles de communication nécessaires à l’internet.
1976 : Le Congrès américain durcit sa législation avec un copyright de cinquante ans après le décès de l’auteur.
1977 : L’IFLA (International Federation of Library Associations) instaure l’UNIMARC en tant que format bibliographique commun pour le catalogage en bibliothèque.
1980 : Le RLG (Research Libraries Group) lance son catalogue collectif RLIN (Research Libraries Information Network) à l’intention des bibliothèques de recherche.
1983 : Après avoir été un réseau gouvernemental et académique purement américain, l’internet prend son envol à l’international.
1984 : La société Psion lance l’agenda électronique Psion Organiser bien avant de lancer son premier PDA.
1984 : À l’instigation de Richard Stallman, le copyleft est institué pour les logiciels puis pour toute œuvre de création afin de permettre leur libre réutilisation.
1986 : La société Franklin lance le premier dictionnaire sur une machine de poche.

 

 

L'invention du web


1990 : Tim Berners-Lee invente le World Wide Web et donne son invention au monde.
1991-01 : L’Unicode Consortium est fondé pour développer l’Unicode, système d’encodage informatique permettant d’afficher toutes les langues de la planète à l’écran.
1992 : Le Projekt Runeberg est la première bibliothèque numérique suédoise.
1992 : Vinton Cerf, le père de l’internet, fonde l’Internet Society (ISOC) pour coordonner le développement du réseau.
1992 : Paul Southworth crée les Etext Archives pour accueillir des textes électroniques de tous ordres.
1993 : John Mark Ockerbloom crée l’Online Books Page pour offrir un point commun aux livres en accès libre sur le web.
1993-02 : La directive 93/98/EEC de la Commission européenne demande l’harmonisation des législations nationales sur le droit d’auteur dans l’Union européenne.
1993-04 : L’Association des bibliophiles universels (ABU) crée la première bibliothèque numérique française.

 

 

Les débuts du PDF


1993-06 : Adobe lance le format PDF (Portable Document Format) et l’Acrobat Reader.
1993-07 : John Labovitz crée l’E-Zine-List pour recenser les zines électroniques.
1993-11 : Le web voit arriver Mosaic, premier navigateur grand public.
1994 : Le Netscape Navigator succède à Mosaic comme navigateur du web.
1994 : Le Projekt Gutenberg-DE est la première bibliothèque numérique allemande.
1994 : Michel Martin crée Travlang, répertoire de dictionnaires de langues en ligne pour les voyageurs.
1994 : Pierre Perroud crée la bibliothèque numérique Athena, hébergée sur le site de l’Université de Genève.
1994-01 : L’Annuaire de l’UREC (Unité réseaux du CNRS) est lancé pour répertorier les sites internet en français et guider ainsi les usagers francophones sur la toile.
1994-02 : La bibliothèque publique d’Helsinki (Finlande) est la première à créer un site web.
1994-03 : Jeff Bezos fait une étude du marché sur les meilleurs produits à vendre sur l’internet avant de lancer Amazon.
1994-05 : Tyler Chambers crée la Human-Languages Page pour recenser les ressources linguistiques de l’internet.
1994-10 : Le World Wide Consortium (W3C) est fondé pour développer les protocoles communs du web.

1995 : L’Institut national de la langue française (INaLF) lance sa base textuelle Frantext en accès payant.

 

 

La presse en ligne trace la voie


1995 : La grande presse imprimée commence à se mettre en ligne.
1995 : La librairie Interférences serait la première librairie française à créer un site web.
1995 : Le WorldWide Language Institute (WWLI) crée NetGlos, un glossaire coopératif multilingue des termes liés à l’internet et à l’informatique.
1995 : Microsoft lance son propre navigateur, l’Internet Explorer.
1995 : Le centre Xerox de la Silicon Valley conçoit le Gyricon, une technologie d’encre électronique.
1995 : Robert Beard crée A Web of Online Dictionaries pour répertorier les dictionnaires gratuits en ligne.
1995 : Tyler Chambers lance l’Internet Dictionary Project pour créer des dictionnaires coopératifs bilingues en accès libre.
1995-02 : Le Monde diplomatique lance son site web, premier site d’un périodique imprimé français.
1995-03 : L’Internet Public Library (IPL) est la première bibliothèque numérique publique consacrée uniquement aux ressources internet et cataloguant celles-ci.
1995-04 : Pierre François Gagnon fonde Éditel, première plate-forme d’édition électronique.
1995-07 : Amazon.com est la première grande librairie en ligne américaine et un pionnier du cybercommerce.
1995-09 : Le quotidien Les Dernières nouvelles d’Alsace lance son site web.
1995-09 : Quelques bibliothèques nationales européennes créent un site web sous le nom de Gabriel en tant que point d’accès commun à leurs services.
1995-11 : Pascal Chartier lance le site Livre-rare-book pour proposer un catalogue collectif de livres anciens et d’occasion à la vente.
1995-12 : Le quotidien Libération lance son site web.
1996 : Fabrice Lhomme crée Une Autre Terre, portail de science-fiction.

 

INTERNET

Julien Burgess, CC BY 2.0

 

 

Les premières expériences numériques des éditeurs

 

1996 : La NAP (National Academy Press) met des livres numériques en accès libre sur son site web pour favoriser la vente des mêmes livres imprimés.
1996  : La MIT Press suit la NAP pour un pari gagné, à savoir de meilleures ventes pour les livres imprimés lorsque leur version intégrale est disponible en accès libre sur le web.
1996 : L’Ethnologue, catalogue encyclopédique de langues vivantes, débute sa version web gratuite.
1996 : La Commission européenne promeut l’UNIMARC (créé en 1977) en tant que format bibliographique commun pour les catalogues des bibliothèques européennes.
1996 : Le Bulletin des bibliothèques de France (BBF) débute sa mise en ligne.
1996 : Le quotidien Le Monde et le quotidien L’Humanité lancent leurs sites web.
1996 : Patrice Magnard fonde Alapage, qui est d’emblée une librairie en ligne.
1996 : Patrick Rebollar, professeur de français, lance son site de recherches et activités littéraires.
1996-02 : Le CNRS lance sa lettre d’information électronique Le Micro Bulletin Actu (LMB Actu).
1996-03 : La société Palm lance le Palm Pilot, premier PDA du marché.

 

 

Les débuts de l'Internet Archive


1996-04 : L’Internet Archive est fondée par Brewster Kahle pour archiver l’internet à l’intention des générations futures.
1996-04 : Robert Ware lance OneLook Dictionaries, un moteur de recherche commun à de nombreux dictionnaires en ligne.
1996-05 : Le DAISY Consortium est fondé pour promouvoir le format DAISY (Digital Accessible SYstem), un standard de livre audionumérique.

1996-06 : Isabelle Aveline crée Zazieweb, un site indépendant couvrant l’actualité du livre.
1996-06 : La Bibliothèque électronique de Lisieux est créée par Olivier Bogros, conservateur de la bibliothèque municipale.
1996-07 : Le quotidien Ouest-France lance son site web.
1996-07 : Olivier Gainon fonde CyLibris, premier éditeur électronique commercial de langue française.
1996-09 : La conférence de l’IFIP (International Federation of Information Processing) propose une communication sur la créativité et l’enseignement via les technologies.
1996-10 : Pierre Schweitzer conçoit le projet @folio, baladeur de textes « ouvert ».
1996-11 : Nicolas Pewny lance le site web des éditions du Choucas, créées deux ans plus tôt.
1996-12 : Un Traité pour un copyright sur les éditions numériques est signé par les pays membres de l’OMPI (Organisation mondiale de la propriété intellectuelle).
1997 : Le premier blog voit le jour sur le web. Il est suivi de beaucoup d’autres.
1997 : Hachette met en ligne son Dictionnaire universel francophone, avec accès libre et gratuit.

 

 

Les premières librairies en ligne


1997 : Juan Pirlot de Corbion fonde la librairie en ligne Chapitre.com.
1997 : Le réseau de librairies Fnac lance son site web.
1997 : Le Syndicat de la librairie ancienne et moderne (SLAM) lance son premier site web.
1997-01 : Un nouveau site Gabriel est lancé en tant que portail des bibliothèques nationales européennes.
1997-01 : Le Bureau international du travail (BIT) organise un colloque sur la convergence multimédia.
1997-01 : L’Internet Bookshop (Royaume-Uni) développe un système de sites affiliés pour vendre des livres.
1997-03 : La chaîne de librairies Barnes & Noble ouvre une première librairie en ligne à l’intention des adhérents du fournisseur internet American OnLine (AOL).
1997-04 : Amazon s’inspire du système de sites affiliés de l’Internet Bookshop pour lancer son propre système de sites « associés » vendant les livres d’Amazon sur leurs sites.
1997-04 : Des chercheurs du MediaLab du MIT créent la société E Ink pour développer une technologie d’encre électronique.

 

 

Un million de sites web

 

1997-04 : Le web mondial compte un million de sites.
1997-05 : La chaîne de librairies Barnes & Noble lance sa propre librairie en ligne barnesandnoble.com.
1997-05 : La British Library met son catalogue en ligne avec accès libre et gratuit.
1997-05 : Silvaine Arabo lance Poésie d’hier et d’aujourd’hui, un des premiers sites de poésie.
1997-06 : oVosite est un espace d’écriture hypermédia créé par un collectif d’auteurs.
1997-07 : De généraliste, l’annuaire de l’UREC (Unité réseaux du CNRS) devient spécialisé.
1997-07 : La Bibliothèque des Nations Unies à Genève crée un « cyberespace » de vingt-quatre postes informatiques dans ses locaux.
1997-07 : Le Catalogue collectif de France (CCFr) fait ses débuts sur la toile.
1997-08 : O’Reilly publie le livre Pour un web multilingue de Yoshi Mikami en japonais, et le traduit en anglais, en allemand et en français l’année suivante.
1997-08 : Lucie de Boutiny écrit NON, un roman multimédia publié en ligne en feuilleton dans la revue d’art Synesthésie.
1997-09 : L’Internet Bookshop (Royaume-Uni) débute la vente de livres provenant des États-Unis.

 

 

Les débuts de Gallica

 

1997-10 : La Bibliothèque nationale de France (BnF) lance sa bibliothèque numérique Gallica avec 3.000 ouvrages du 19e siècle.
1997-10 : Les librairies en ligne Alapage et Novalis créent le premier prix littéraire francophone sur l’internet.
1997-10 : L’Internet Bookshop est la première librairie en ligne à offrir de grosses remises sur les livres.
1997-12 : La société italienne de traduction Logos met tous les outils linguistiques (dictionnaires, glossaires, grammaires, etc.) destinés à ses traducteurs en accès libre.
1997-12 : Le moteur de recherche AltaVista lance un logiciel de traduction automatique gratuit dénommé Babel Fish.
1997-12 : L’internet mondial compte 70 millions d’usagers, soit 1,7% de la population mondiale.
1998 : Le projet franco-américain ARTFL met en ligne la base de données correspondant au premier volume de l’Encyclopédie de Diderot.
1998 : Jacky Minier crée Diamedit, plate-forme d’édition littéraire, dans l’intention de promouvoir des inédits et leurs auteurs.
1998 : Gérard Fourestier crée le site Rubriques à Bac à l’intention des futurs bacheliers.
1998 : La Bibliothèque municipale de Lyon débute la mise en ligne de ses enluminures numérisées.

 

ebook

Daniel Sancho, CC BY 2.0

 

 

Les premières liseuses


1998 : Le Rocket eBook de Nuvomedia est la première tablette de lecture, avec une capacité de dix livres.
1998 : Les géants des médias Bertelsmann et Vivendi créent BOL.com (BOL : Bertelsmann OnLine), librairie en ligne européenne.
1998-02 : Le romancier Barry Beckham écrit le premier mail-roman américain, intitulé You Have a Friend.
1998-03 : ATOS et France Loisirs lancent le premier roman «interactif» francophone, qui est en fait un roman écrit à plusieurs mains via l’internet.
1998-05 : Les éditions 00h00 sont les premières à vendre des livres numériques.
1998-06 : L’Open eBook Initiative est instituée pour travailler sur un standard de livre numérique, l’Open eBook (OeB).
1998-09 : La chaîne de librairies canadienne Chapters lance sa librairie en ligne chaptersglobe.com avec le quotidien The Globe and Mail.
1998-10 : Amazon lance ses deux premières filiales en Europe (avant l’Asie), au Royaume-Uni et en Allemagne.
1998-10 : Jean-Paul crée le site hypermédia Cotres.net pour expérimenter de nouvelles formes d’écriture utilisant l’hyperlien.
1998-10 : Le Digital Millenium Copyright Act (DMCA) est entériné par le Congrès américain et fait passer le copyright de 50 ans à 70 ans après la mort de l’auteur.

 

 

L'internet, personnage de roman

 

1999 : L’internet est lui-même personnage de roman dans Sanguine sur toile, d’Alain Bron, publié aux éditions du Choucas (avec une version numérique chez 00h00).
1999 : Le SoftBook Reader, lancé par SoftBook Press, est la deuxième tablette de lecture du marché (après le Rocket eBook).
1999 : Michael Kellogg crée WordReference.com pour proposer des dictionnaires de langues en ligne bilingues et gratuits et des forums de discussion pour les linguistes.
1999-05 : L’éditeur électronique CyLibris lance CyLibris Infos, lettre d’information électronique sur l’actualité de l’édition francophone.
1999-07 : BOL.com ouvre sa filiale BOL.fr en France mais la ferme en juillet 2001.
1999-07 : Le Syndicat national de la librairie ancienne et moderne (SLAM) lance une nouvelle version de son site web.
1999-08 : La Library of Congress crée le NLS (National Library Service for the Blind and Physically Handicapped), un service à l’intention des personnes aveugles et malvoyantes.
1999-09 : Le format Open eBook (OeB) est créé en tant que format standard du livre numérique (à côté du PDF).
1999-12 : Denis Zwirn crée la librairie Numilog, consacrée d’emblée à la vente de livres numériques.

 

 

Les grandes encyclopédies émigrent sur le web

 

1999-12 : L’Encyclopædia Britannica met en ligne sa version numérique Britannica.com, d’abord gratuite puis payante.
1999-12 : L’Encyclopædia Universalis propose une version en ligne d’abord gratuite puis payante.
1999-12 : WebEncyclo (éditions Atlas) est la première grande encyclopédie francophone en ligne gratuite concue directement pour le web.
1999-12 : Raymond Godefroy, poète-paysan, publie ses Fables pour l’an 2000 en ligne sur le site des éditions du Choucas avant de les auto-publier en version imprimée.
2000 : La GFDL (GNU Free Documentation License) est publiée par la Free Software Foundation en tant que licence pour la documentation accompagnant les logiciels libres.
2000 : Le catalogue des éditions 00h00 comprend 600 titres numériques.
2000 : HyperNietzsche est une base textuelle collaborative en ligne sous la direction de Paolo d’Iorio.
2000 : La société Plastic Logic est créée dans l’optique de concevoir et commercialiser le futur papier électronique.
2000-01 : Le principe du wiki – site participatif – devient populaire et sert de base à Wikipédia l’année suivante.

 

 

Le livre numérique commercial a le vent en poupe

 

2000-01 : Barnes & Noble.com passe un partenariat avec Adobe pour vendre des livres lisibles sur l’Acrobat Reader (logiciel).
2000-01 : Barnes & Noble.com passe un partenariat avec Microsoft pour vendre des livres lisibles sur le Microsoft Reader (logiciel).
2000-01 : Gemstar rachète les sociétés Nuvomedia (auteure du Rocket eBook) et SoftBook Press (auteure du SoftBook Reader) pour lancer ses propres tablettes l’année suivante.
2000-01 : L’Open eBook Forum (OeBF) est fondé pour promouvoir le format OeB en tant que standard du livre numérique.
2000-01 : Le Million Book Project veut proposer un million de livres gratuits sur le web, et sera plus tard intégré aux collections de l’Internet Archive.
2000-02 : Les éditions 00h00 lancent la Collection 2003, consacrée aux écritures numériques, avec comme premier titre Apparitions inquiétantes d’Anne-Cécile Brandenbourger.
2000-02 : Robert Beard cofonde yourDictionary.com, grand portail de dictionnaires et autres outils linguistiques en ligne.
2000-03 : Le Quid, encyclopédie en un volume, propose une version en ligne gratuite.
2000-03 : L’Oxford University Press lance une version en ligne de l’Oxford English Dictionary (OED), avec consultation payante.
2000-03 : Stephen King distribue sa nouvelle Riding the Bullet uniquement sur l’internet quelques mois avant de se lancer dans l’auto-publication d’un roman en ligne sur son site.
2000-03 : Thierry Brethes et Nathalie Ting fondent la société Mobipocket, spécialisée d’emblée dans les livres pour PDA avec le Mobipocket Reader (logiciel).
2000-03 : L’internet mondial compte 300 millions d’usagers, soit 5% de la population mondiale.
2000-04 : L’éditeur électronique CyLibris devient membre du Syndicat national de l’édition (SNE).
2000-04 : Anne-Bénédicte Joly crée un site web pour y auto-publier ses romans et essais.
2000-04 : Microsoft lance son propre PDA, le Pocket PC, avec le Microsoft Reader (logiciel).

 

 

La moitié des usagers de l'internet n'est plus anglophone


2000-07 : La moitié des usagers de l’internet est maintenant non anglophone.
2000-07 : L’éditeur Simon & Schuster lance SimonSays.com pour vendre des versions numériques de ses livres.
2000-07 : Stephen King auto-publie son roman épistolaire The Plant sur son site web pour arrêter en décembre suite à un nombre de téléchargements (et de paiements) insuffisant.
2000-08 : Amazon lance sa filiale française Amazon.fr.
2000-08 : Amazon passe un partenariat avec Microsoft pour vendre des livres lisibles sur le Microsoft Reader (logiciel).
2000-08 : Amazon passe un partenariat avec Adobe pour vendre des livres lisibles sur l’Acrobat Reader (logiciel).
2000-08 : Barnes & Noble.com lance son eBookStore pour vendre des livres numériques.
2000-08 : Le Microsoft Reader (logiciel) est disponible pour toute plateforme Windows.
2000-09 : L’association Handicapzéro lance son premier site à destination des personnes aveugles et malvoyantes et promeut un internet accessible à tous.
2000-09 : L’encyclopédie Encarta de Microsoft propose une version en ligne gratuite.
2000-09 : Le Grand dictionnaire terminologique (GDT) du Québec est un dictionnaire en ligne bilingue français-anglais en accès libre et gratuit.
2000-09 : Les éditions 00h00 sont rachetées par la société américaine Gemstar.

 

 

Le Projet Gutenberg passe à la vitesse supérieure


2000-10 : Charles Franks lance Distributed Proofreaders pour corriger à plusieurs les versions numériques des livres du domaine public avant de les intégrer au Projet Gutenberg.
2000-10 : La société Franklin lance l’eBookMan, son propre PDA multimédia.
2000-10 : Gemstar lance ses propres tablettes de lecture sous le nom de Gemstar eBook mais abandonne leur production en juin 2003.
2000-10 : La Public Library of Science (PLOS) est fondée pour promouvoir la diffusion libre des revues scientifiques et médicales, et devient un éditeur de revues trois ans plus tard.
2000-10 : Les PUF (Presses universitaires de France) commencent à diffuser quelques livres en version numérique.
2000-11 : Amazon compte quatre filiales à l’international, au Royaume-Uni, en Allemagne, en France et au Japon.
2000-11 : Le romancier espagnol Arturo Pérez-Reverte vend son nouveau roman El Oro del Rey en version numérique avant de le vendre en version imprimée.
2000-11 : Le romancier anglais Frederick Forsyth publie des nouvelles policières inédites numériques chez l’éditeur électronique Online Originals avant d’abandonner l’expérience.
2000-11 : La version numérisée de la Bible de Gutenberg originale est disponible sur le site web de la British Library.
2000-11 : Random House est la première grande maison d’édition à proposer des conditions attractives à ses auteurs pour les inciter à publier en numérique.
2000-11 : La société Nokia lance le Nokia 9210, premier smartphone du marché.
2000-12 : La clé USB d’IBM est la première du marché, avec une capacité de stockage de 8 Mo (méga-octets), cinq fois supérieure à celle des disquettes.

 

'Albion' pencil sharpener

John Nutall, CC BY 2.0

 

 

2000-12 : Amazon lance son eBookStore pour vendre des livres numériques.
2000-12 : Des chercheurs du centre Xerox de la Silicon Valley créent la société Gyricon Media pour développer une technologie d’encre électronique dénommée Gyricon.
2001 : Lawrence Lessig conçoit la Creative Commons pour favoriser la diffusion d’œuvres sur l’internet tout en protégeant les auteurs et fonde l’organisme du même nom.
2001 : Les premiers systèmes de DRM régulent la gestion des droits numériques.
2001-01 : Adobe lance l’Adobe Content Server, serveur payant de gestion des droits numériques.
2001-01 : Adobe lance l’Adobe eBook Reader, logiciel de lecture pour livres sous droits, avant de l’intégrer au futur Adobe Reader deux ans plus tard.
2001-01 : Amazon licencie 1.300 salariés aux États-Unis et 270 salariés en Europe.
2001-01 : Barnes & Noble (en tant qu’éditeur) lance Barnes & Noble Digital pour publier et vendre des livres numériques.
2001-01 : Jimmy Wales et Larry Sanger créent Wikipédia, grande encyclopédie collaborative en ligne gratuite.
2001-01 : L’INaLF est remplacé par le laboratoire ATILF (Analyse et traitement informatique de la langue française) pour gérer des bases textuelles payantes.
2001-01 : Le Cybook est la première tablette de lecture européenne, créée par la société Cytale et reprise en 2003 par la société Bookeen.
2001-02 : L’éditeur électronique CyLibris lance la lettre d’information électronique Édition-actu à la suite de CyLibris Infos.
2001-02 : Les éditions Luc Pire créent leur secteur en ligne sous le nom de Luc Pire électronique.
2001-03 : La société Palm rachète Peanut Press – logiciel et livres – à la société netLibrary.
2001-03 : IBM lance le WebSphere Translation Server, un serveur de traduction automatique.

 

 

Des livres pour PDA puis pour smartphone

 

2001-03 : La société Palm lance le Palm Reader (logiciel) pour le Palm Pilot (PDA).
2001-03 : Le Mobipocket Reader (logiciel) est intégré au Palm Pilot.
2001-04 : Amazon passe un partenariat avec Adobe pour vendre des livres sous droits lisibles sur l’Acrobat eBook Reader (remplacé plus tard par Adobe Reader).
2001-04 : Jean-Pierre Balpe écrit Rien n’est sans dire, le premier mail-roman francophone, diffusé par courriel pendant cent jours.
2001-04 : Un Seybold Report dénombre 17 millions de PDA dans le monde pour seulement 100.000 tablettes de lecture.
2001-05 : E-critures voit le jour en tant qu’association d’artistes multimédias.
2001-05 : La Commission européenne entérine la directive EUCD (European Union Copyright Directive) en vue d’«harmoniser» les législations nationales sur le droit d’auteur.
2001-05 : L’Acrobat Reader est disponible non seulement pour ordinateur mais aussi pour le Palm Pilot (PDA).
2001-09 : Yahoo! lance son eBookStore pour vendre des livres numériques.
2001-10 : Franklin intègre le Mobipocket Reader (logiciel) à l’eBookMan, son PDA multimédia.
2001-10 : Gemstar lance un modèle européen du Gemstar eBook en débutant par l’Allemagne mais cesse sa commercialisation deux ans plus tard.
2001-10 : Avec 30 milliards de pages archivées, l’Internet Archive lance la Wayback Machine pour voir un site web à différentes dates à compter de 1996.
2001-10 : Windows CE, système d’exploitation du Pocket PC (PDA), est remplacé par le Pocket PC 2002 pour permettre la lecture des livres numériques sous droits avec DRM.
2001-12 : L’Acrobat Reader est disponible pour le Pocket PC (PDA) après avoir été disponible pour le Palm Pilot (PDA).
2002 : 23 millions de Palm Pilot ont été vendus dans le monde depuis son lancement en 1996 en tant que premier PDA du marché.

 

 

Les débuts de l'open access (accès ouvert)

 

2002-02 : La Budapest Open Access Initiative (BOAI – Initiative de Budapest pour un accès ouvert) est signée pour promouvoir l’accès ouvert à la littérature scientifique.
2002-02 : La société Benetech crée Bookshare, grande bibliothèque numérique pour personnes aveugles et malvoyantes.
2002-03 : L’Oxford University Press lance l’Oxford Reference Online (ORO), une vaste encyclopédie conçue directement pour le web, avec abonnement payant.
2002-04 : Le Mobipocket Reader (logiciel) est disponible pour ordinateur après avoir été uniquement disponible pour PDA.
2002-07 : La société E Ink présente le prototype du futur écran E Ink pour tablette de lecture, écran commercialisé deux ans plus tard.
2002-07 : La société Cytale arrête la commercialisation du Cybook, qui sera reprise l’année suivante par la société Bookeen.
2002-07 : Le Palm Reader (logiciel) est disponible pour ordinateur personnel après avoir été uniquement disponible pour PDA.
2002-07 : Pierre Schweitzer crée la start-up iCodex pour promouvoir le projet @folio, tablette de lecture nomade.
2002-11 : Le Microsoft Reader (logiciel) est disponible pour la Tablet PC après avoir été uniquement disponible pour PDA.

 

 

Les premières licences Creative Commons

 

2002-12 : Les premières licences-type Creative Commons sont publiées par l’organisme du même nom.
2003 : Géré par l’association RLG (Research Libraries Group), le catalogue collectif mondial RLIN devient le RLG Union Catalog.
2003 : La commercialisation de la tablette de lecture Cybook est reprise par la société Bookeen.
2003-02 : L’association Handicapzéro lance la nouvelle version de son portail généraliste pour les personnes aveugles et malvoyants avec des informations de tous ordres.
2003-03 : Le romancier brésilien Paulo Coelho diffuse plusieurs de ses best-sellers gratuitement au format PDF.
2003-05 : L’Acrobat Reader (pour les PDF standard) et l’Adobe eBook Reader (pour les PDF sous droits) fusionnent pour donner l’Adobe Reader.
2003-06 : Gemstar cesse la commercialisation de toutes ses tablettes Gemstar eBook, tout comme sa librairie numérique un mois plus tard.
2003-09 : Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) crée son OpenCourseWare pour offrir le matériel pédagogique de ses cours en accès libre et gratuit.
2003-10 : La Public Library of Science (PLOS) devient un éditeur de revues scientifiques et médicales gratuites en ligne, dont tous les articles sont sous licence Creative Commons.
2003-12 : Adobe ouvre sa propre librairie numérique, le Digital Media Store.
2003-12 : Une licence Creative Commons est utilisée par un million d’œuvres sur l’internet.

 

 

Les débuts du web 2.0

 

2004 : L’éditeur Tim o’Reilly lance le terme web 2.0, repris ensuite dans le monde entier pour définir un web participatif.

2004 : Le Monde.fr, site du quotidien Le Monde, lance sa propre plate-forme de blogs.
2004 : La société E Ink commercialise les premiers écrans utilisant la technologie éponyme.
2004-01 : La Commission européenne lance la European Library (Bibliothèque européenne) à la suite de Gabriel en tant que portail des bibliothèques nationales européennes.
2004-01 : Le Projet Gutenberg lance le Projet Gutenberg Europe avec une vocation multilingue en collaboration avec le Projekt Rastko à Belgrade.
2004-02 : Facebook est créé par Mark Zuckerberg pour un public étudiant avant de conquérir le monde.
2004-03 : L’association RLG (Research Libraries Group) lance RedLightGreen, premier catalogue collectif mondial à l’intention des bibliothèques à être mis en accès libre.
2004-04 : Sony lance au Japon sa première liseuse LIBRIe, qui est aussi la première liseuse du marché avec un écran E Ink et non LCD (à cristaux liquides).
2004-05 : Le nombre de langues officielles de l’Union européenne passe de onze langues (plus le latin) à vingt langues avec l’élargissement de l’Union européenne.

 

 

Les premières bibliothèques numériques globales

 

2004-10 : Google lance Google Print à l’intention des éditeurs et des bibliothèques avant de le cesser pendant quelques mois puis de le rebaptiser Google Books l’année suivante.
2004-11 : Google lance Google Scholar à l’intention du monde académique.
2004-11 : L’Adobe LiveCycle Policy Server remplace l’Adobe Content Server pour la gestion des droits numériques.
2005-04 : Amazon.com rachète la société Mobipocket – format, logiciel et livres – en prévision du lancement du Kindle deux ans plus tard.
2005-04 : L’IDPF (International Digital Publishing Forum) succède à l’OeBF (Open eBook Forum) pour gérer le format OeB (Open eBook).
2005-09 : Le site Livre-rare-book propose un catalogue de deux millions de livres anciens et d’occasion émanant de 500 librairies.
2005-10 : L’Internet Archive fonde l’Open Content Alliance (OCA) dans le but de proposer une bibliothèque numérique publique mondiale.
2005-10 : L’éditeur O’Reilly Media diffuse la version intégrale de ses livres gratuitement sur son site.
2005-11 : Numilog crée la Bibliothèque numérique pour le Handicap (BnH) sur son site.
2005-12 : Le MIT crée l’OpenCourseWare Consortium (OCW Consortium) pour la diffusion en ligne du matériel pédagoqique des cours d’autres universités.
2005-12 : L’internet mondial compte un milliard d’usagers, soit 15,7% de la population mondiale.
2006 : La Public Library of Science (PLOS) lance PLOS ONE, revue académique en ligne ouverte à tout sujet scientifique ou médical, qui rencontre un grand succès.
2006 : Le smartphone progresse, avec 90 millions de smartphones pour un milliard de téléphones portables sur la planète.
2006-03 : La Commission européenne débute son projet de Bibliothèque numérique européenne, qui deviendra Europeana deux ans plus tard.
2006-06 : Twitter est lancé comme outil de micro-blogging pour diffuser des messages de 140 caractères.

 

 

Les débuts de Google Books

 

2006-08 : Google lance Google Books (Google Livres) en remplacement de Google Print mais s’attire les foudres de l’Authors Guild et de l’Association of American Publishers (AAP).
2006-08 : La loi DADVSI (Droit d’auteur et droits voisins dans la société de l’information) est promulguée en France.
2006-08 : WorldCat, catalogue collectif mondial géré par OCLC, lance worldcat.org pour offrir une version gratuite sur le web.
2006-10 : Microsoft crée sa propre bibliothèque numérique, Live Search Books, mais l’abandonne le projet deux ans plus tard et verse ses livres dans l’Internet Archive.
2006-10 : Sony lance le Sony Reader, sa deuxième liseuse après le LIBRIe au Japon, là aussi avec un écran E Ink.
2006-11 : Le web mondial compte cent millions de sites.
2006-11 : Le catalogue collectif RedLightGreen du RLG (Research Library Group) laisse la place au catalogue collectif WorldCat d’OCLC (Online Computer Library Center).
2006-12 : Gallica, bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, offre 90.000 ouvrages et 80.000 images libres de droits.
2006-12 : Le portail Handicapzéro – qui offre des informations de tous ordres à l’intention des personnes aveugles et malvoyantes – est consulté par 200.000 personnes par mois.

2007-01 : Le nombre de langues officielles de l’Union européenne passe de vingt langues à vingt-trois langues (avec le bulgare, l’irlandais et le roumain).
2007-02 : Creative Commons publie les versions 3.0 de ses licences, avec licence internationale et compatibilité avec d’autres licences similaires (copyleft et GPL).
2007-02 : Tumblr est une plateforme de microblogging permettant de poster textes, images, photos et vidéos.
2007-03 : Larry Sanger lance Citizendium en tant qu’encyclopédie en ligne collaborative « fiable » gérée par des experts.
2007-04 : Le portail yourDictionary.com répertorie 2.500 dictionnaires et grammaires dans 300 langues.
2007-05 : L’Encyclopedia of Life voit le jour en tant qu’encyclopédie collaborative globale en ligne visant à répertorier toutes les espèces animales et végétales connues.
2007-06 : Apple lance son propre smartphone, l’iPhone.
2007-06 : La Commission européenne lance la version publique de sa base IATE (InterActive Terminology for Europe), une base terminologique multilingue qui succède à Eurodicautom.

 

iPad

FHKE CC BY SA 2.0

 

 

Les débuts de l'EPUB

 

2007-09 : L’International Digital Publishing Forum (IDPF) publie le format EPUB, qui remplace le format OeB.
2007-10 : Google lance son propre service de traduction automatique en ligne sous le nom de Google Translate (Google Traduction), après avoir utilisé un service de Systran.
2007-11 : La librairie en ligne Amazon lance sa propre liseuse, le Kindle.

2007-12 : L’Unicode (créé en 1991) supplante définitivement l’ASCII (créé en 1963) en tant que système d’encodage informatique sur l’internet.

2008-02 : Le magazine littéraire ActuaLitté est lancé directement en ligne par Nicolas Gary et ses amis.
2008-05 : Numilog devient une filiale d’Hachette Livre avant de reprendre son indépendance quatre ans plus tard.
2008-07 : Le format PDF devient un standard ouvert et une norme ISO (ISO 32000-1:2008).
2008-09 : La société Plastic Logic ouvre sa première usine de papier électronique à Dresde (Allemagne).
2008-10 : Google propose (sans succès) un accord à l’Authors Guild et l’Association of American Publishers (AAP) pour la diffusion des livres sous droits dans Google Books.
2008-11 : La Commission européenne lance Europeana en tant que grande bibliothèque numérique publique européenne.
2009-01 : Amazon rachète Audible.com et sa collection de livres, journaux et magazines audionumériques.
2009-01 : Numilog propose un catalogue de 50.000 livres numériques à la vente.
2009-02 : Amazon lance le Kindle 2 un an et trois mois après le premier Kindle.
2009-02 : Google Books propose un portail spécifique pour lecture sur smartphone.
2009-05 : Amazon lance le Kindle DX avec un écran plus grand.
2009-05 : Marc Autret, développeur et infographiste, crée le site bilingue Indiscripts, laboratoire de scripts InDesign.
2009-11 : Barnes & Noble.com lance sa propre liseuse, le Nook.
2010-03 : Gallica offre un million de documents tous supports confondus.
2010-04 : Juan Pirlot de Corbion crée YouScribe, plateforme communautaire de partage et de vente de publications numériques.
2010-04 : La Library of Congress débute l’archivage systématique des tweets publics en tant que reflet des tendances de notre époque.

 

 

Les débuts de l'iPad

 

2010-04 : Apple lance l’iPad, sa tablette multifonctions.
2010-05 : L’International Digital Publishing Forum (IDPF) publie l’EPUB2, à savoir la version 2 du format EPUB.
2010-06 : Facebook fête ses 500 millions d’usagers.
2010-10 : Distributed Proofeaders, qui numérise, relit et corrige les livres du Projet Gutenberg, fête son dixième anniversaire avec 18.000 livres traités depuis ses débuts.
2010-12 : Une licence Creative Commons est utilisée par 400 millions d’œuvres sur l’internet.
2011-01 : Wikipédia fête ses dix ans avec 17 millions d’articles dans 270 langues.
2011-03 : L’internet mondial compte 2 milliards d’usagers, soit 30,2% de la population mondiale.
2011-07 : Le Projet Gutenberg fête son quarantième anniversaire avec une collection de 36.000 livres numériques.
2011-09 : Michael Hart – père de l’ebook et fondateur du Projet Gutenberg – décède dans l’Illinois.
2011-10 : L’International Digital Publishing Forum (IDPF) publie l’EPUB3, à savoir la version 3 du format EPUB.
2011-12 : Twitter passe un partenariat avec Google pour l’inclusion des tweets publics dans les résultats du moteur de recherche.

 

 

L'Ethnologue privilégie le web à l'imprimé

 

2013 : L’Ethnologue, répertoire encyclopédique de langues vivantes, publie pour la première fois sa version en ligne gratuite avant sa version imprimée payante.
2013-04 : La Digital Public Library of America (DPLA) est créée en tant que grande bibliothèque numérique publique américaine.

2013-11 : Creative Commons publie les versions 4.0 de ses licences.
2014 : Bookshare propose 280.000 titres à 300.000 personnes aveugles ou malvoyantes dans cinquante pays.
2014-12 : Une licence Creative Commons est utilisée par 882 millions d’œuvres sur l’internet.
2015-01 : L’Ethnologue recense 7.102 langues vivantes parlées sur la planète.
2015-02 : Plastic Logic crée la société FlexEnable pour développer la nouvelle génération de papier électronique.
2015-03 : L’internet mondial compte trois milliards d’usagers, soit 42,3% de la population mondiale.
2015-04 : L’Online Books Page recense deux millions de livres en accès libre sur le web.
2015-04 : L’Adobe Reader retrouve son nom d’Acrobat Reader, qui était son nom original.
2015-05 : Le magazine littéraire en ligne ActuaLitté lance son nouveau site web.
2015-05 : Le web mondial compte près d’un milliard de sites.
2015-07 : Distributed Proofreaders compte 30.000 livres numérisés et corrigés pour le Projet Gutenberg.
2015-09 : Le Projet Gutenberg offre 50.000 livres numériques, pour la plupart du domaine public.

[La suite à l'automne 2016, peut-être.]

 

Cette chronologie est sous licence CC BY-NC-SA 4.0.

 

Source