Une croissance de 23 % pour le livre numérique en Espagne d'ici 2016

Clément Solym - 26.04.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Espagne - livre numérique - croissance


Les analystes sont formels, et assurés de ne pas se tromper : la croissance du livre numérique dans le monde espagnol est certaine. Et la production va augmenter, comme elle le fait chaque année, avec une croissance de 23 % au cours des trois prochaines années. En 2016, estime Área Sectorial de Contenidos Digitales de AMETIC, le contenu numérique espagnol serait largement plus important. 

 

 

Lanzan proyecto de Bibliotecas Digitales en Talcahuano

talcahuanofotos (CC BY-SA 2.0)

 

 

Selon l'étude commandée par la Multisectorial de Empresas de la Electrónica, las Tecnologías de la Información y Comunicación, et parrainée par le Centro Universitario de Tecnología y Arte Digital, l'incidence du format numérique sur l'industrie du livre va aller crescendo. Les données montrent que si ce segment pèse 201 millions € de chiffre d'affaires, ce serait 2,8 % du CA total de l'économie numérique en Espagne. Pas tout à fait négligeable, de fait. 

 

Ces informations montrent également que le livre numérique a connu une croissance de 3 % en regard de l'an passé, pour peser 72,6 millions €, pour les nouveautés. En parallèle, l'étude estime à 96 millions € les ventes d'ouvrages numériques pédagogiques, les dictionnaires et les cartes. La numérisation, de son côté, représenterait 32 millions €. 

 

En 2011, rapporte l'agence EFE, le nombre total de livres numériques vendus aurait atteint 52.000 exemplaires, une croissance de 103,4 % par rapport à 2010. En outre, on compte une offre que de 20.119 livres numériques, soit 55,4 % par rapporte à l'année 2010, tandis que le nombre d'éditeurs proposant entre 10 et 50 % de leur catalogue, a pratiquement doublé sur la même période. 

 

Au cours des dernières années, les plateformes se sont développées et les acteurs commercialisant des ebooks font de nombreux efforts pour séduire les clients. Mais les problèmes sont également venus rapidement, avec la hausse de TVA qu'a connue l‘Espagne, et qui a frappé directement les libraires et tout le secteur du livre. 

 

José Manuel Lara, grand patron du groupe Planeta commence à pester : selon lui, le gouvernement espagnol aurait tout intérêt à rapidement inverser la tendance, sinon, la plateforme Casa Del Libro pourrait tout à fait quitter le territoire espagnol pour se rendre en France. Où la TVA sur les ebooks est à 5,5 % et pas de 21 % comme en Espagne. 

 

Ce qui ferait de la France le deuxième pays d'optimisation fiscal, après le Luxembourg, qui a fixé la TVA sur le livre numérique à 3 %. « J'ai dit au premier ministre et au ministre des Finances : cet été, si le problème n'est pas résolu, casadellibro.com partira à Paris, où la TVA est de 5% », affirmait-il en début de semaine. Le ministre du Budget, Cristobal Montoro, s'est engagé à trouver une solution, pour que l'entrepreneur arrête de dire qu'il se fait expulser de son propre pays.

 

Une nécessité, cela dit, dans l'effort de compétitivité au niveau européen.

 

En Espagne, le nombre de livres numériques est passé à 63 % de croissance, alors que les ventes de livres ont globalement diminué de 20 % au cours des quatre dernières années.