Une étude prévoit une forte progression du marché des applications mobiles

Clément Solym - 18.03.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - applications - mobile - marché


Tout le monde en convient dans l’univers de la téléphonie mobile et, plus largement, dans les habitudes de consommation et de navigation sur Internet, l’arrivée de l’iPhone a été un véritable tournant. Depuis, il n’est plus permis de douter que le smartphone est l’avenir du simple téléphone mobile démocratisé à la fin des années 90.

Cette navigation mobile passe désormais immanquablement par le téléchargement d’applications qui vous ouvrent des possibilités presque illimitées. Cela va des plus utiles, vous permettant de vous informer, de vous former, de vous orienter, aux plus inutiles qui n’ont alors qu’une finalité, vous divertir un bref instant.

L’ouverture par Apple de l’App Store, ce supermarché virtuel de l’application pour l’univers de la petite pomme verte a enfoncé une porte dans laquelle de nombreux concurrents se sont à présent engagés. L’un d’eux, et non des moindres, GetJar, avait commandé une étude pour avoir quelques éléments concernant l’avenir de ce marché naissant.

Les résultats de cette étude, réalisée par le cabinet Chetan Sharma sont désormais connus. Et, selon ce cabinet, si en 2009, plus de sept milliards d’applications ont été téléchargées, on peut tabler sur le chiffre de 50 milliards en 2012, soit un triplement de la taille du marché des applications mobiles. De quoi donner faim à de nombreux entrepreneurs de la Toile.

L’étude va même plus loin, pariant sur une telle progression du surf sur appareil mobile qu’il viendrait à devancer l’utilisation d’Internet sur les ordinateurs fixes. Pour l’instant, même si de nombreuses applications sont proposées gratuitement en téléchargement, le prix des applications payantes tourne autour des 2 dollars. Avec l’arrivée d’une concurrence plus forte, l’étude table sur un abaissement du prix, autour de 1,5 dollar.