Une extension Chrome fait la promo d'Oyster directement sur Amazon

Antoine Oury - 02.02.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Oyster abonnement lecture - extension Chrome Amazon - offre illimitée concurrence


Une extension pour le navigateur web Google Chrome indique à un internaute qui visite le site Amazon si le livre qu'il examine dans la librairie en ligne est disponible dans l'offre de lecture illimitée d'Oyster. Mis en ligne la semaine dernière, l'outil qui coupe l'herbe sous le pied de la firme de Bezos, au profit d'Oyster, n'est pas le premier du genre.

 

 

Capture d'écran d'une page Amazon, avec le plugin (via GitHub)

 

 

Une fois installé, le plugin pour le navigateur Chrome affiche le logo du service Oyster, une huître, à côté de l'adresse de la page du livre sur Amazon si celui-ci est disponible. Connor Montgomery, le créateur, est un développeur pour le site Pinterest qui ne cache pas son admiration pour le service de lecture illimitée proposé par Oyster.

 

Disponible sur GitHub, avec installation manuelle, l'outil sera prochainement proposé dans le Chrome Web Store.

 

Le plugin n'est pas le premier outil à utiliser le site d'Amazon, volontairement ouvert pour faciliter sa reprise par les développeurs, contre la société elle-même. Amazon-Killer, une extension pour les navigateurs Chrome et Firefox, proposait ainsi de trouver un livre présenté sur Amazon dans une sélection de librairies indépendantes.

 

Début janvier, un éditeur américain de manuels scolaires, Follett, avait décidé d'attaquer en justice le créateur d'un plugin qui permettait de comparer les prix des ouvrages sur différentes plateformes, à partir de la base de données du site de l'éditeur. Amazon, de son côté, n'a pas fait retirer des plugins qui pourraient lui être défavorables.

 

Seulement, dans ce cas, Oyster est le concurrent direct du site de ecommerce, qui développe sa propre offre de lecture illimitée, Kindle Unlimited. Oyster dispose d'un catalogue plus important pour les titres d'éditeurs, avec des accords plus facilement conclus que son concurrent, et c'est ici que le plugin pourrait faire mal, en mettant en avant l'offre d'Oyster.

 

(via Ink, Bits & Pixels)