Une fausse bibliothèque pour vrais amateurs de livres numériques

Antoine Oury - 04.06.2014

Lecture numérique - Usages - ebooks - bibliothèque sticker - QR codes


Sans s'accrocher à tout crin au papier et son odeur si recherchée, on pourra regretter le grand vide que laisseront les bibliothèques, une fois déchargées de tous les ouvrages devenus numériques. Vodafone Romania a pensé à tout, et dévoile le prototype de son Digital Library Wallpaper, une sorte de sticker à coller au mur pour remplacer la bibliothèque, à base d'ebooks et de QR Codes. 

 

 

 

 

Inutile de se voiler la face plus longtemps : c'est très moche. Un site mis en place par Vodafone propose de créer, dessiner et organiser sa propre bibliothèque plate, à coller sur le murs. Le dessin fait apparaître de fausses tranches de livres, sur lesquelles sont imprimés de véritables QR Codes, choisis au préalable par l'utilisateur.

 

Avec son iPad ou tout autre dispositif de lecture capable de reconnaître les QR Codes, il devient alors possible de « piocher » dans sa bibliothèque, un peu comme pour les versions papier. Toutefois, le résultat est bien moins heureux, et se priver d'un mur pour afficher une fausse bibliothèque sticker semble relever du pire mauvais goût, façon Valérie Damidot.

 

Il y a également plusieurs autres soucis dans la conception : l'utilisateur choisit les livres dans un réservoir de titres, celui de l'opérateur Vodafone, et les achète pour en disposer une fois l'image de la bibliothèque imprimée. Autant dire qu'il est impossible de changer les ouvrages une fois la bibliothèque posée... Par ailleurs, nul n'est à l'abri d'une fermeture de librairie numérique, et donc d'une potentielle disparition des titres achetés...

 

C'est d'ailleurs ce qui arrivera dès septembre 2014, puisque Vodafone entend simplement utiliser ces stickers afin de promouvoir les usages mobile, et la bibliothèque n'a donc pas vocation à s'éterniser. À Bucarest, l'opérateur avait installé des bibliothèques similaires dans une station de métro entière, ce qui était un peu plus impressionnant...

 

 

 

(via The Verge)