Une pub Kindle dans Downton Abbey provoque la colère des fans

Julien Helmlinger - 23.09.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Downton Abbey - Amazon Kindle - Publicité - marketing


Dimanche soir, un spot publicitaire vantant les mérites du célèbre lecteur numérique d'Amazon, diffusé en ouverture de la série Downton Abbey, a donné lieu à une vague de protestations de téléspectateurs l'accusant d'avoir « ruiné l'illusion » et « tué la magie » de l'épisode. Pour cause, l'on peut y voir des protagonistes du drame, costumés, en leurs décors évocateurs des années 1920, mais en position de lecteurs d'ores et déjà équipés de leur Kindle.

  

 

 

 

À l'heure des réseaux sociaux, les plaintes de spectateurs désabusés se sont rapidement propagées après la diffusion de l'épisode d'ouverture de cette nouvelle saison. En effet les spectateurs accros à leur série favorite voulaient s'immerger dans les années 1920, mais auront plutôt eu l'impression de découvrir d'emblée une sorte de making-of leur rappelant que toute la mise en scène n'était que du pipeau.

 

Mais cela n'est pas tout — attention spoiler — car pendant l'épisode un personnage, Lady Édith, jette un bouquin aux flammes qui vont alors incendier l'abbaye. Certains commentateurs se sont alors demandé s'il s'agissait là d'une sorte de placement produit un peu plus subtil et visant à enfoncer le clou.

 

Une certaine Barbara, via Twitter, a notamment rebondi en soutenant que l'on se rend compte « que Downton est parrainé par un Kindle, quand un livre de poche met le feu à la maison ». Par ailleurs d'autres critiques soulignent le fait que l'annonce publicitaire ne cadrait pas avec leur série qui traite de protagonistes ayant du mal à se faire aux progrès technologiques. 

 

Suite au tollé, un porte-parole de la chaîne ITV1 a présenté des excuses aux quelque 8.1millions de téléspectateurs qui ont assisté au début du programme.