Une semaine chez Numerama : revue de presse volume 22

Clément Solym - 08.12.2012

Lecture numérique - Usages - revue de presse - Numerama - high tech


Hebdomadaire, la revue de presse se veut également exemplaire : Numerama a sélectionné le meilleur de l'information high-tech, sur 5 jours, pour les confier aux colonnes d'ActuaLitté. L'anniversaire du SMS, des armes à feu... à domicile et les menaces du DPI à l'encontre de la vie privée... N'hésitez plus !

 

Lundi :

 

C'est un service qui a fêté ses vingt ans il y a tout juste quelques jours. Né en 1992, le SMS est aujourd'hui l'un des moyens de communication les plus populaires au monde. Chaque année, ce sont des centaines de milliards de textos qui sont envoyés. Sa limite du nombre de caractères a inspiré la naissance d'un des réseaux sociaux les plus prisés du moment, Twitter. Et avec l'émergence des forfaits illimités, les SMS ne coûtent désormais plus grand chose à l'abonné.

 

Mardi :

 

Encore confidentielle, l'impression tridimensionnelle commence petit à petit à se répandre. Capables de reproduire des biens manufacturés, les imprimantes 3D promettent de bousculer les modèles économiques et les droits d'auteur. Elles promettent aussi de constituer un défi pour la législation. En effet, comment faire appliquer efficacement les lois réglementant ou interdisant la commercialisation ou la détention de certains biens, comme les armes à feu ? Car des essais pour en "imprimer" sont en cours...

 

 

 

 

Mercredi :

 

Google, moteur de recherche ? Plus seulement. Avec Knowledge Graph, Google met un pied dans le web sémantique et compte devenir un moteur de réponse. L'idée ? Plutôt que d'indiquer à l'internaute où se trouvent les réponses qu'il recherche, Google va directement lui répondre en fournissant une synthèse des informations disponibles, en les affichant directement sur ses pages.

 

Jeudi :

 

La mission de Pierre Lescure a fait l'objet d'un point d'étape dans les salons du ministère de la culture. La présentation des grands axes laisse néanmoins penser que les travaux ne résoudront pas la problématique du piratage, faute d'en comprendre les motivations profondes. La mission Lescure, qui poursuit ses auditions jusqu'à fin décembre, se montre toutefois intéressée par une protection particulière du domaine public.

 

Vendredi :

 

C'est un danger pour la neutralité des réseaux et la vie privée. Les systèmes d'analyse profonde des paquets (DPI), qui permettent d'analyser et contrôler le contenu des communications et de décider quoi en faire, ont fait l'objet d'un standard confidentiel, adopté par l'Union internationale des télécommunications (UIT), une agence spécialisée de l'ONU. La fuite d'un rapport révèle ainsi les menaces du DPI sur les libertés individuelles et les fondements du réseau des réseaux.

 

Bonne semaine !