Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Une semaine chez Numerama : revue de presse volume 24

Clément Solym - 30.12.2012

Lecture numérique - Usages - revue de presse - Numerama - nouvelles technologies


Une semaine après l'autre, avec une régularité métronomique, Numerama et ActuaLitté vous proposent un condensé de l'information hebdomadaire. Au programme, une dispute sur le doodle de Google, un retour vers le passé, des interrogations sur les studios de cinéma, un projet de taxe original et une hypothétique montre Apple.

 

 


 


    Lundi :

 


    Lorsque le 25 décembre approche, êtes-vous plutôt de ceux qui disent "Joyeux Noël" ou de ceux lançant "Joyeuses fêtes" ? La question, triviale de prime abord, a pourtant donné lieu à une bataille rangée entre les pros et les antis sur les forums officiels de Google. La raison ? Google a souhaité de "joyeuses fêtes" aux internautes. Or, certains accusent le moteur de recherche de vouloir détruire l'esprit de Noël.

 

 

 


    Mardi :

 


    En parlant de Noël, c'était ce mardi ! Une journée forcément féérique pour les plus jeunes d'entre nous. Mais aussi une date féérique, car il y a six ans, à quelques jours près, la licence globale était votée à l'Assemblée nationale. Depuis, le lobbying des ayants droit et l'agitation de la classe politique ont donné naissance à plusieurs textes de lois, qui des années plus tard sont vigoureusement combattus.

 


    Mercredi :

 


    Les employés des studios de cinéma ne sont visiblement pas les plus respectueux du droit d'auteur. C'est en tout cas ce qu'il transparaît de l'étude de certaines adresses IP appartenant aux principales majors du septième art, qui ont retrouvées en train d'échanger des fichiers piratés via le protocole BitTorrent. Mais prudence : cette adresse IP a très bien pu être injectée par un tiers.

 


    Jeudi :

 


    Pour faire payer les géants du net et limiter la portée de leur évasion fiscale, l'une des pistes qui pourraient voir le jour consiste à créer une taxe assise sur les données personnelles. Google, Amazon, Facebook, Apple, eBay, Microsoft, Twitter et Yahoo, qui en manipulent à foison, pourraient ainsi être contraints de verser beaucoup d'argent au titre de l'impôt.

 


    Vendredi :

 


    Apple pourrait bien se lancer dans le secteur des montres high tech. L'entreprise a en tout cas démontré par le passé sa capacité à diversifier ses activités et son désir d'être toujours plus indispensable au quotidien de ses clients. Son histoire et son écosystème poussent également en ce sens. Pour l'heure surnommée iWatch, cette montre est évoquée pour l'an prochain.