Une semaine chez Numerama : revue de presse, volume 9

Clément Solym - 25.08.2012

Lecture numérique - Usages - revue de presse - technologie - information


Samedi, c'est permis, et Numerama vient rendre sa visite traditionnelle, avec une revue de presse musclée. Et cette semaine, l'information a été rondement tournée, avec des princes qu'on sort tout nu dans les médias, un Beigbeder un brin trouillard ou encore, des questions de rapprochement entre le CSA et l'Arcep. 

Ne bougez pas, on s'occupe de tout, on s'occupe de vous.

 

 

Lundi : On débute la semaine par un coup de gueule par un coup de gueule contre Google et sa politique de mise à jour de ses algorithmes. Le moteur de recherche a-t-il pris conscience de son rôle premier dans l'économie numérique et agit-il avec responsabilité lorsqu'il modifie subitement ses règles, et change ainsi le positionnement et donc le chiffre d'affaires de milliers d'entreprises qui dépendent de leur référencement ? Plus qu'un coup de gueule, un appel au débat et à la prise de conscience d'un phénomène inédit dans l'histoire économique mondiale.

 

 

 

 

Mardi : Il y a des jours où l'on aimerait avoir tort. A peine avions-nous publier un article expliquant que la mission de Pierre Lescure ressemblait à un cheval de Troie pour confier de nouveaux pouvoirs de régulation au CSA, qu'un communiqué officiel du Premier ministre demandait à Bercy de travailler au rapprochement de l'Arcep et du CSA, en coordination avec la mission Lescure. Le communiqué évoque explicitement la nécessité de réguler le numérique au même titre que la télévision.

 

 

Mercredi : Oops, le prince Harry est nu. Nous ne donnons pas encore dans l'info people, mais l'affaire devient un test pour la régulation des médias en Grande-Bretagne, dans une ère où l'information est mondiale. Les services officiels britanniques ont demandé aux médias du pays de ne pas diffuser les photos volées du membre de la famille royale (si l'on ose dire), ce qu'ils ont accepté en ronchonnant. Pourquoi s'auto-censurer alors qu'il y a la concurrence des sites internet étrangers, et même de la concurrence interne des Britanniques qui diffusent le cliché sur les réseaux sociaux ? Le Sun sera finalement le premier à craquer et à diffuser le cliché en couverture, deux jours plus tard.

 

 

Jeudi : Tentative d'apaisement au Gouvernement. La ministre de l'économie numérique Fleur Pellerin explique que le rapprochement du CSA et de l'Arcep ne doit pas aboutir au filtrage. Mais il aboutira bien à une forme de régulation de la diffusion des contenus sur les réseaux numériques, comme l'a confirmé l'Arcep.

 

 

Vendredi : Devinette. Qui a dit "Internet, c'est l'empire de la méchanceté, de la bêtise ; n'importe quel abruti a droit au chapitre" ? Il s'agit de Frédéric Beigbeder, qui ne sera pas rassuré de savoir que le même jour, la justice Sud-Coréenne jugeait même que le droit à l'anonymat est nécessaire pour protéger la liberté d'expression sur Internet.