Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

USA : les livres numériques et audio en moteurs de croissance ?

Clément Solym - 17.07.2013

Lecture numérique - Usages - livres numériques - audiolivres - Etats-Unis


Les éditeurs américains ont communiqué leurs chiffres les plus récents à l'AAP, l'Association of American Publishers (équivalent de notre SNE), qui a pu en tirer quelques figures sur le marché du livre. Si l'ambiance générale est à la morosité en raison d'une baisse générale des recettes, les éditeurs ont noté une hausse des ventes de livres numériques et audio, plutôt bienvenue en ces temps difficiles.

 

 

Kali, Avatar of the eBook

kandinski, CC BY-SA 2.0

 

 

Ce n'est pas non plus la mort qui guette l'industrie de l'édition au tournant : les ventes totales de livres ont certes diminué de 4,7 %, mais le montant total des recettes avoisine toujours les 14 milliards $, d'après les données fournies par 1192 éditeurs à l'AAP.

 

Alors que le livre papier essuie des baisses dans pratiquement tous les domaines et formes imaginables (- 0,4 % pour les livres adultes hardcover, - 14,6 % pour les paperback, - 10,9 % pour les livres à destination des professionnels...) au cours de ce premier trimestre 2013, livres numérique et audio se sont démarqués. 

 

Le premier en enregistrant des hausses des ventes de 13,6 % pour les titres adultes, à 328,2 millions $, ce qui a permis à cette catégorie d'ouvrages (numérique et papier) de s'en sortir avec un pourcentage de croissance de 3,3 %. Une baisse notable, de près de 30 %, a touché les ventes des ebooks pour enfants, mais elle est imputable, comme pour les livres papier, aux chiffres faramineux atteints par la trilogie Hunger Games l'année dernière.

 

Le livre audio au format numérique se taille aussi la part du lion, avec une hausse des ventes qui s'est arrêtée à 14,4 %, le livre audio au format physique pâtissant de cet engouement.