Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Usage et consommation du livre numérique en Grèce

Clément Solym - 19.07.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - ebook - grece - utilisation


Entre mai et juillet, l'étude mise en ligne à destination des internautes désireux de répondre a montré quelle était la présence et surtout le regard des consommateurs grecs sur le livre numérique.

Plusieurs constats sont à tirer de cette étude, notamment que la pénétration du livre numérique est plutôt bonne sur le territoire, mais qu'en parallèle, les fichiers lus sont largement en format PDF et sur ordinateur. Et le tout avec un plus grand attrait pour l'offre gratuite.

Plus concrètement, on découvre donc que 56,8 % des répondants ont eu une expérience des ebooks. Pour 93,7 % c'est via un ordinateur que le livre a été lu, contre 33,1 % sur un smartphone, et 15 % sur un lecteur ebook.


Sur les contenus eux-mêmes, on remarque que 78,6 % n'ont pas acheté un livre numérique - à mettre en parallèle avec les 77 % en France - mais une personne sur cinq se revendique consommatrice de contenus numériques payants.

Les intentions d'achats suivent une tendance similaire. L'investissement dans un lecteur ebook n'est pas prévu pour 60,1 % des sondés, bien que 39,9 % ne l'excluent pas. Avec un bémol : le prix des appareils est encore repoussant, et les trouver relève du parcours du combattant

Pour les contenus, ils sont 25,7 % à exprimer leur envie d'acheter des ebooks, même s'ils n'ont pas de lecteur ebook personnellement. Près de 25 % d'entre eux ne sont pas convaincus d'ailleurs de l'utilité d'un lecteur dédié pour ce faire, ou n'ont simplement pas d'argent à investir dans ces appareils.

Concernant les tarifs de vente, pour 40,1 %, ils ne les connaissent pas, contre 34,61 % qui les trouvent très élevés et 214,1 % qui les considèrent comme raisonnables. Reste alors que 63 % de la population préfère encore conserver ses habitudes de lecture actuelles...

via Electronikes Anagnostis et SoBookOnline - mangeur de poulpe