Verizon négocie avec des concurrents certains du Kindle

Clément Solym - 02.04.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - verizon - concurrents - wifi


La suprématie sans fil du Kindle touche à sa fin estime la firme Verizon, qui avait déjà fait part de son intention d'ouvrir son réseau sans fil aux concurrents, mais qui aujourd'hui confirme que cinq sociétés l'ont contactée pour discuter des modalités d'une collaboration.

Pour Tony Lewis, en charge de ce dossier, la promesse est certaine : « Vous allez voir beaucoup de lecteurs d'ebooks arriver. L'intérêt témoigné est énorme. » Bien sûr, hors de question de dévoiler les noms des concurrents potentiels, mais il a toutefois précisé que certains d'entre eux ciblent des marchés que le Kindle néglige, comme celui des manuels scolaires.

Alors que le Kindle 2 lancé en février utilise le réseau sans fil de Sprint Nextel Corp pour donner l'accès aux ebooks, Verizon veut proposer plus qu'une alternative aux consommateurs. « Nous adorerions que Sony en fasse partie », ajoute Tony, toujours avec une grande réserve. Bien que le Reader ne dispose pas de connectique WiFi, il pourrait tout aussi bien évoquer un téléphone portable.

AT&T, deuxième plus important opérateur de téléphonie mobile après Verizon s'intéresserait également aux possibilités des liseuses, a-t-on appris de Ralph de la Vega.