Wikipédia s'offre une intelligence artificielle contre le vandalisme

Camille Cornu - 04.12.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Wikipédia vandalisme - Ores logiciel


La gestion de Wikipédia, participative, posait quelques problèmes. Après que trop de pages aient été « vandalisées », truffées de fausses informations pour servir les intérêts de telle ou telle personne, les modifications apportées par de nouveaux contributeurs étaient presque systématiquement annulées, et le nombre de contributeurs s'en était ressenti. La Wikimédia Foundation lance désormais un nouveau logiciel, doté d'une intelligence artificielle pour reconnaître s'il s'agit d'une modification malveillante ou non. 

 

Wikipedia

Giulia Forsythe, CC BY 2.0

 

Le logiciel ORES (Objective Revision Evaluation Service), grâce à un système d'intelligence artificielle, sera capable de repérer les fautes non volontaires de certains mots ou signes typographiques qui seraient davantage utilisés par les vandales.  

 

« Les vandales ont tendance à mélanger les touches du clavier à ne pas mettre d'espaces entre les signes », explique Aaron Halfaker, l'informaticien de Wikimédia, à Wired.com. Il reconnaît que ce système ne détectera pas chaque acte de vandalisme, mais la plupart : « Nous n'attraperons pas de hoax bien écrit avec ce système, mais il semblerait que la majorité des actes de vandalisme ne soit pas très intelligemment commis. » 

 

Le logiciel n'aura pourtant pas à lui seul le pouvoir d'effacer le contenu qu'il a repéré, mais le signalera à un éditeur de Wikipédia, qui pourra juger lui-même s'il y a bien eu acte de vandalisme :

 

« Ce projet est une tentative de ramener l'élément humain », explique Daio Taraborelli, directeur des recherches à Wikimédia, « de recentrer l'attention humaine là où on en a le plus besoin ». 

 

L'humain, le facteur qu'il manquait à Wikipédia pour attirer de nombreux contributeurs, d'après Halfaker : « C'était devenu une expérience très négative et robotique ». Auteur d'une étude de 2009 qui montre la baisse du nombre de contributeurs au site peu de temps après son lancement, il l'explique par la difficulté de modifier les pages de l'encyclopédie en ligne.

 

Les aspirants contributeurs recevaient en effet dans la plupart des cas un message leur expliquant qu'ils ne disposaient pas des droits pour modifier l'article. Le but de Ores serait de leur laisser une plus grande marge d'action, et ainsi d'attirer de nouveaux contributeurs. Le logiciel encouragera les éditeurs à se montrer moins durs et, au lieu de refuser sèchement certaines contributions, d'envoyer un message à la personne ayant tenté de contribuer, afin de lui expliquer la raison du refus. Les aspirants-contributeurs se retrouveront ainsi « éduqués » et seront par exemple renvoyés à la lecture de la chartre de Wikipédia. 

 

Pour le moment, Ores serait installé sur les versions anglaise, portugaise, turque et perse de Wikipédia.