Word Runner : lire plus pour dépenser plus chez Amazon

Antoine Oury - 21.09.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Word Runner - Amazon - lecture sérielle


Les applications de lecture sérielle, ou de lecture rapide, se développent à vitesse grand V : Spritz avait été l'une des premières à se faire remarquer, et à introduire le concept. Ces outils isolent un mot du texte sur l'écran de l'appareil de lecture, et les font défiler à une vitesse élevée, définie par le lecteur. L'objectif étant d'améliorer la vitesse de lecture, mais également de réduire la fatigue oculaire, en limitant les mouvements des yeux. Amazon vient de s'emparer de l'innovation.

 

 

Bien entendu, l'argument principalement avancé par les partisans de la lecture sérielle — l'optimisation de la vitesse de lecture — a été contesté par d'autres : une étude expliquait ainsi que le processus de mémorisation était considérablement perturbé par ce type d'affichage. Trois psychologues de l'université de San Diego soulignaient que les phases de « régression » de la lecture, celles où le lecteur revient en arrière ou survole rapidement les mots qu'il vient de lire, étaient essentielles pour la compréhension et la mémorisation du texte et de ses idées.

 

Toutefois, les chercheurs reconnaissaient que ce type d'applications pouvaient être utiles dans le cas des textes courts et simples. 

 

Quoi qu'il en soit, Amazon a décidé d'intégrer ces innovations, à travers Word Runner, outil intégré par défaut dans ses Kindle Fire (sous Fire OS 5) et dans l'appli Kindle pour Android. Uniquement les versions anglophones, pour le moment. L'outil propose différentes fonctionnalités : « Dynamic Pacing » promet un rythme cadencé selon la ponctuation, les paragraphes et les mots difficiles, quand « Brake » permet de stopper à tout moment le défilement pour revenir en arrière.

 

Amazon a même intégré un mode « Défi » pour que le lecteur batte son propre record de rapidité. Évidemment, un ebook rapidement lu signifie que l'ebook suivant sera plus rapidement acheté... Le souci de ce type d'application, pour le moment, c'est que le taux de rafraîchissement des lecteurs ebook ne permet pas de les utiliser avec ce type d'appareils.

 

Des applications de lecture rapide sont d'ores et déjà disponibles pour les smart watchs, ou même pour les navigateurs web.