La vie de l'œuvre dans l'univers virtuel

Clément Solym - 23.10.2012

live tweet


Poursuivant les journées de réflexions sur la place de l'auteur dans la création, et son rapport à internet, la Société des Gens de Lettres réunit différents acteurs pour évoquer les problématiques du positionnement de l'oeuvre au sein d'un monde dématérialisé.

Par ailleurs n’est-ce pas l’identité même du créateur qui se trouve remise en cause? L’écrivain est d’abord celui qui crée : mais cette fonction est désormais partagée par tout internaute, la facilité de publication ôtant les derniers barrages entre auteurs reconnus et auteurs autoproclamés. L’écrivain est ensuite celui qui est lu ( par un éditeur, par un libraire, par un critique littéraire, et en fin de compte par un lecteur ). La désintermédiation va-t-elle brouiller son image ou n’est-ce qu’un leurre, préparant une nouvelle intermédiation?

Sont réunis :
Annie Brigant, directrice adjointe de la Bibliothèque municipale de Gre- noble ; Mathias Daval, co-auteur de l’étude e-mediation pour le MOTif ; Patrick Gambache, secrétaire général et responsable du développement numérique, La Martinière Groupe ; Christophe Grossi, blogueur et anima- teur du site epagine.fr ; Marc Jahjah, doctorant à l’EHESS et l’Université Laval, créateur de sobookonline.fr ; Camille de Toledo, écrivain, poète, plasticien.



Pour approfondir

Editeur : J'Ai Lu
Genre : pamphlets...
Total pages : 90
Traducteur :
ISBN : 9782290054239

J'ai fait HEC et je m'en excuse

de Noville, Florence

J'achète ce livre grand format à 3 €