Lucide, drôle : Myriam Anissimov raconte ses "jours nocturnes"

Clément Solym - 19.06.2014

live tweet


Certains lecteurs seront surpris que Myriam Anissimov, auteur des très sérieuses biographies, ait pu avoir une jeunesse aussi fantasque et aussi riche en rencontres et aventures. Actrice dans des troupes expérimentales, chanteuse de cabaret, amie de stars du show-business et de la littérature (Albertine Sarrazin, Leonard Cohen, un acteur de westerns, un futur écrivain à succès), elle vit d'expédients et d'insolences, et pose sur le monde un regard lucide, humoristique et émouvant.
Tout part d'un règlement de compte avec sa mère, qui a élevé ses filles à la diable sans son mari, mort dans un accident de voiture. Cette femme qui tente d'oublier l'horreur de la déportation qu'elle a connue voudrait que sa fille s'en affranchisse. Mais c'est sans compter l'indépendance de l'auteur qui ne cesse de s'enfuir. Elle aime choquer, mais se retrouve souvent seule. Et elle commence à écrire. N'est-ce pas là sa vérité ?
Née en 1943 dans un camp de transit, en Suisse, Myriam Anissimov a toujours cherché, dans ses récits personnels (Le Marida, La Soie et les Cendres, Sa Majesté la Mort) et dans ses grandes biographies (Primo Levi, Vassili Grossman, Romain Gary), à s’expliquer les destins de persécutés et les courants de l’histoire qui entraînent les individus.


19.06.2014 à 19:38:37

Dans le romans les associations d'idées se font par la musique. J'ai cherché la musicalité #joursnocturnes http://t.co/McYLaf2dbP
2662

19.06.2014 à 19:35:37

Ma mère j'aurais quasiment pu la tuer #joursnocturnes http://t.co/5BfksCwgYG

19.06.2014 à 19:34:26

La relation avec ma mère : une symbiose d'amour et de haine des deux côtés #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:33:30

J'étais comme Justine - sans les infortunes de la vertu. J'étais toujours plus sexe que drogues #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:32:41

J'ai suivi Cohen dans ses premiers concerts où il y avait 20.000 personnes - lui et ses musiciens se camaient à mort #joursnocturnes #ahoui?

19.06.2014 à 19:31:13

Le président giscard d'estaing a failli faire rater la rencontre : "et soudain je suis dans les bras de Léonard Cohen" #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:30:12

La chanson le partisan de Léonard Cohen m'avait fait un effet indescriptible #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:29:15

La musique dans ma vie c'est aussi Léonard Cohen. Une rencontre incroyable #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:28:28

@vincentmonad: Chez Folies d Encre Myriam Anissimov nous raconte Modiano et Albertine Sarrazin, liberté, amour et judaïsme #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:27:23

Nb: toutes mes excuses Thomas Bernhard #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:25:42

Je rappelle : Myriam Anissimov est à la librairie Folies d'encre de Montreuil pour son livre #joursnocturnes http://t.co/qdaVp3mJSX

19.06.2014 à 19:23:43

"Le grand mutique le grand bégayeur : des personnages que Modiano n'est pas du tout" #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:22:54

Les lieux, les personnes "Barbara est une vignette dans tout le livre" et Modiano "j'aimais ses déambulations dans Paris" #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:21:41

"Je ne suis pas dans l'auto fiction mais la création littéraire reposant sur la ré élaboration du matériel personnel" #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:20:52

"C'est une histoire reconstruite. THOMAS bernard m'a fortement influencée" #joursnocturnes

19.06.2014 à 19:17:15

@CapitaineWonka suivez plutôt le #lt #joursnocturnes :-) avec Myriam Anissimov !

19.06.2014 à 19:15:44

https://t.co/00qkQFaGfp #joursnocturnes extrait vidéo

19.06.2014 à 19:13:36

#Joursnocturnes "je couchais avec des gens sans amour" http://t.co/aoOsaKJl2i

19.06.2014 à 19:08:48

Lecture #Joursnocturnes http://t.co/4PIvXS3Eq2

19.06.2014 à 19:07:57

Myriam Anissimov #joursnocturnes rencontres à Folies d'encre http://t.co/k4B5cUD53V

19.06.2014 à 19:04:23

"L'avenir du @lecnl est devant la SF" #joursnocturnes ;-) http://t.co/AiMLWTX8cH

19.06.2014 à 19:03:14

Derniers préparatifs #joursnocturnes http://t.co/eJOVIdaRCY

19.06.2014 à 18:09:46

Ce soir depuis la librairie Folies d'encre de Montreuil en direct avec Myriam Anissimov @LeCNL #joursnocturnes

Pour approfondir

Editeur : Lamarre
Genre : relations...
Total pages : 238
Traducteur :
ISBN : 9782757302590

Petit précis de sciences humaines ; psychologie, sociologie et anthropologie

de LANGENDORFF FLORENCE

Les soignants, les infirmiers travaillent chaque jour, à chaque instant, avec des êtres humains. Cet ouvrage leur montre en quoi les sciences humaines - ces disciplines qui traitent des relations entre la personne et son environnement social et culturel - concernent leur pratique. Que leur apportent les concepts qu'elles ont forgés : culture, valeurs et normes sociales, phénomènes de groupe, comportement, psychisme ? Comment comprendre l'être humain pour mieux le soigner ? Pour expliquer comment les sciences humaines sont mobilisées au quotidien par les soignants, cet ouvrage présente : une synthèse des sciences humaines, des connaissances qu'elles ont produites et de leurs concepts principaux (anthropologie, ethnologie, sociologie, psychologie sociale, psychologie) ; une application de ces différentes connaissances à la santé et aux soins infirmiers : l'hygiène et les soins du corps, la santé et la maladie, l'accouchement... L'étude des sciences humaines est une part importante des programmes de formation en soins infirmiers. Ainsi ce petit précis, qui présente l'essence des sciences humaines et leur application concrète, aide les étudiants à faire le lien entre les concepts théoriques et la pratique soignante. Il a été rédigé pour répondre au contenu des unités d'enseignement 1.1 du référentiel de formation. Il est également destiné à toutes celles et ceux qui se trouvent régulièrement en étroite relation avec l'être humain.

J'achète ce livre grand format à 15.50 €