100 mots pour se comprendre contre le racisme et l'antisémitisme

Cécile Pellerin - 21.01.2015

Livre - racisme - dictionnaire - antisémitisme


A une époque où des jeunes gens sont agressés uniquement parce qu'ils sont de confession juive (Créteil, décembre 2014), et après les événements  terribles du 07 janvier 2015, on peut considérer que le pire existe encore, que notre société va mal et qu'il faut continuer, sans relâche, à dénoncer ces violences insupportables.

 

Aussi, ce petit ouvrage, publié aux éditions Le bord de l'eau et conçu par un collectifs de militants de la Licra, n'a rien de redondant ou de déjà vu, semble parfaitement (et malheureusement) dans l'air du temps, utile et nécessaire.

 

Un livre indispensable pour se comprendre, limiter les approximations ou déformations de propos qui favorisent les manipulations et les dérives, capable d'aider à se forger une réflexion plus sûre et ouverte, et faire reculer ainsi, grâce à une meilleure maîtrise du langage, le racisme ou l'antisémitisme.

 

« Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde » (Albert Camus)

 

Destiné principalement à la jeunesse, ce dictionnaire de 100 mots, s'applique à proposer des définitions claires, justes et précises sur un ensemble de mots connus, utilisés quotidiennement, notamment dans les discours politiques, tellement banalisés qu'ils risquent sans cesse une déformation de sens, prennent des orientations subjectives (parfois douteuses) selon la voix qui les émet.

 

 

 

 

 

 

Ainsi, sous la direction d'Antoine Spire et de Mano Siri, un choix de mots relatifs aux religions, à la violence et aux différences, à l'identité, aux combats antiracistes, est proposé aux lecteurs. Plusieurs intellectuels (anthropologue, philosophe, homme politique, écrivain, sociologue, avocat…), d'Aurélie Filipetti, à Boris Cyrulnik, apportent leur définition personnelle, souvent nuancée, toujours ouverte afin que le lecteur soit en mesure de construire progressivement sa propre réflexion, enrichie de toutes ces nuances, de cette pluralité.

 

Plus les mots seront décortiqués, analysés, clarifiés, compris,  mieux, au final, ils seront utilisés à bon escient sans risque de mauvaises interprétations. Un livre éducatif et citoyen pour saisir à quel point le langage n'est jamais neutre, que sa propre signification est indissociable d'un poids historique, social, affectif. Le maîtriser rend plus fort et plus éclairé,  permet de déjouer certaines manœuvres sourdes de racialisation des discours.

 

Amour, Autorité, Croyance, Famille, Intégrisme, Opinion, République, Secte ou Vie, etc. autant de mots dont la compréhension ou la maîtrise nous semblent d'emblée acquises et qui, soudainement, par l'éclairage proposé, donnent envie, de s'y frotter davantage avec la garantie, cette fois, de se sentir à l'aise, plus assuré et plus ferme dans les usages qu'on leur donnera. En adéquation avec sa pensée et les idées de respect et du combat antiraciste que l'on souhaite défendre. Ou quand les mots deviennent  une arme efficace et convaincante,  imparable.