37 fois : jeux d'adolescents, cauchemars d'adultes

Nicolas Gary - 23.04.2019

Livre - adolescents drame - Etats-Unis crime - jeux enfants danger


THRILLER ÉTRANGER – L’écriture de Christopher J. Yates fonctionne d’autant mieux dans l’esprit du lecteur que ce dernier dispose d’une vision parcellaire de son intrigue. Mettons que les événements ont débuté en 1982, au nord de l’État de New York, et que trois adolescents s’y sont retrouvés inextricablement mêlés. La suite…
 
 
Tout part donc de Patrick, Matthew et Hannah, en 1982, où tout est encore possible : les OVNIs, le tarot, un monde de paix et d’amour, bref, une sorte de havre. Et puis, il faut qu’adolescence se passe, et expérimente toutes les âneries du monde. Celle qui va conduire Hannah, 13 ans, à se retrouver attachée à un arbre compte probablement parmi les plus stupides qui soient.
 
Matthew va en effet jouer avec elle, jouer à tirer sur elle, à 37 reprises — pas avec de véritables balles, des billes métalliques. Avec un pistolet à air comprimé en somme. L’une des billes frappe l’œil. Hannah saigne. Elle semblerait morte. Chance : Patch, alias Patrick, a entendu les coups de feu, et se rend sur les lieux. Il la détache, et Hannah parvient à survivre à ses multiples blessures.
 
Matthew, confondu, avouera. Ce sera la dernière fois que les trois amis se retrouvent. Et pourtant Patch conservera en lui un sentiment de culpabilité : comment se racheter ?
 
Il finira par épouser Hannah.
 
26 ans plus tard, c’est à New York que l’on retrouve le couple. Hannah est devenue journaliste judiciaire, et Patrick s’est lancé dans l’animation d’un blog gastronomique — avec dans l’idée de prendre sa revanche sur le patron qui l’a récemment licencié.
 
Au détour de l’un de ces désastreux hasards, tous deux tombent sur Matthew. Et l’animosité renfermée de toutes ces années rejaillit, inattendue, et plus cruelle que jamais. Comment, durant les 10 minutes de torture que Matthew a fait subir à Hannah, cette dernière n’a-t-elle pas plongé dans la folie… ?
 
Si le lecteur en sait une de plus que le diable, et qu’Hannah en l’occurrence, Yates nous met à l’abri de toute conclusion hâtive. D’autant plus que son intrigue mêle avec aisance des émotions particulièrement violentes, avec un terrible secret — inavouable. Bien entendu. 
 
Ce qui rend Yates plus sympathique encore, c’est cette forme de proximité avec Graham Joyce – bien que comparaison ne soit pas raison. Probablement qu’entre anglophones, on peut partager un certain goût de l’écriture au ton usé, comme fatigué de trop de choses — le surnaturel de Joyce en moins. Et un plaisir non dissimulé pour ce qui est passablement tordu.
 
Entre empathie et mépris, on est embarqué dans une virevolte : le trio de victime, bourreau et témoin a bien plus à apprendre de lui-même. Et leurs implications sont bien menées. On accroche. Quand bien même la pente est ardue.
 
 
Christopher Yates, trad. Pierre Szczeciner — 37 fois — Cherche Midi — 9782749160771 – 22 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Cherche Midi
Genre :
Total pages : 416
Traducteur :
ISBN : 9782749160771

37 fois

de Christopher Yates(Auteur) PIERRE SZCZECINER(Traducteur)

1982 : dans une petite ville de montagne au nord de New York, trois jeunes adolescents, Hannah, Patrick et leur ami Matthew, sont liés à jamais par une affaire tragique.

J'achète ce livre grand format à 22 €