À l’assaut du comptoir, la révolution du Grand Soir

Auteur invité - 06.12.2019

Livre - Grand Soir revolution - mise au vert livre - Philippe Lacoche


ROMAN FRANCOPHONE - Après un réjouissant Chemin des fugues publié il y a deux ans et chroniqué ici-même, on retrouve le héros de Philippe Lacoche, Pierre Chaunier, lui aussi journaliste — « à l’ancienne » — à L’Écho du Vaugandy, flanqué de sa bande de copains du BDLP (Bar de la place où l’on déguste la bière Pucelle) dans de nouvelles et picaresques aventures.



Tout commence par la rencontre entre le susnommé journaliste et une belle et gironde brune qu’il surnomme rapidement L’Orangée de Mars (référence au peintre Soulages).

Dans ce petit monde rabelaisien et anar, où les piliers de bars, qui ont des lettres et des références, savent autant s’indigner des horreurs contemporaines que lorgner sur les séductions de l’univers, naît bientôt, dans les excitations de discours mêlés à de solides effluves d’alcools en tous genres, un rêve communautaire.

Influences croisées de phalanstère proudhonien et de rêveries enfumées post soixante-huitardes : une vaste et ancienne maison-ferme, nichée au coeur d’un pays improbable, non loin de chez nous, quelque part dans l’Aisne, assure le narrateur, contrée qui ne serait pas sans rappeler le royaume de Picrochole dans Gargantua.

Ici, les villages s’appellent Pontronles-Échauguettes, Bougettesles-Combes, Troussin-au-Bois, les ruisseaux ont pour noms Sylve, Teigneuse, l’étang Molotov […], le coq agressif est baptisé Adolph, le lapin Churchill, on boit du jus de pissenlit, on mange de l’auroch à la broche.
 
Menée tambour battant comme un assaut de barricade, la dernière partie de l’ouvrage déroule une révolution sociale où le régime du président « Raphaël Tacron » est renversé par une population de « pantalons verts » convaincus de préparer le Grand soir.

Un peu moins de 400 pages pour une histoire joyeusement foutraque, libertaire et hilarante, tendre et poétique, qui se lisent avec un infini plaisir.
 
Jean-Marie Duhamel
   

 

Philippe Lacoche - Mise au vert - Le Rocher - 9782268102368 - 19 €


Commentaires
...la révolution du grand soif ! wink
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Rocher
Genre : littérature
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782268102368

Mise au vert

de Philippe Lacoche

Pierre Chaunier, journaliste à l'ancienne, entame une belle histoire avec " l'Orangée de Mars ". Avec elle, il partage plaisirs de la chair, affinités littéraires et dégoût de l'ultralibéralisme qui gangrène la société. Un matin, ils décident d'agir : " Et si on plaquait tout pour fonder une communauté dans le Vaugandy ? " Ils parviennent à convaincre leurs amis et achètent une fermette perdue. Mais la petite bande et ses idées originales font rapidement des envieux. Un mystérieux voyou en col blanc s'est mis en tête de convertir le phalanstère humaniste et libertaire en un fleuron du capitalisme. Parviendra-t-il à ses fins, tandis que la révolte gronde dans le Vaugandy et partout en France ? Dans cette fable politique à l'humour rabelaisien, Chaunier et sa fine équipe vont mener une héroïque bataille qui risque bien de faire vaciller jusqu'au président de la République lui-même.

J'achète ce livre grand format à 19.00 €