A La Havane, chantez, dansez, embrassez qui vous perdra...

Mimiche - 01.05.2018

Livre - Yasmina Khadra roman - Dieu habite Havane - havane musicien roman


Dieu n'habite pas La Havane, ou le bonheur de lire Yasmina Khadra... Depuis des années, selon un rituel bien huilé, Juan del Monte Jonava enflamme les soirées du Buena Vista Cafe, au cœur de La Havane, de sa voix chaude qui transporte les spectateurs et surtout les spectatrices, notamment étrangères. Personne ne rivalise avec « Don Fuego » pour mettre le « fuego » à la salle et entraîner les foules sur des rythmes endiablés jusqu’au bout de la nuit.




 

Juan a consacré sa vie à la musique au point de perdre sa femme qui a divorcé, ne supportant plus sa solitude ni l’égoïsme de Juan. Elle a emmené avec elle sa fille qu’il n’a plus revue depuis des années alors que son fils est resté avec lui, mais sombre progressivement dans une léthargie qui ne mène à rien.

 

Et depuis, Juan vit chez sa sœur, partageant un logement insuffisant pour toute une maisonnée et subissant les réflexions périodiques de son beau-frère qui les accuse tous de vivre à ses crochets

 

Mais rien ne saurait détourner Juan de la musique et du Buena Vista.

 

Rien sauf l’annonce que lui fait, un soir, le Directeur : le Buena Vista a été vendu et privatisé dans le cadre des remerciements politiques du régime et lui, Don Fuego, est définitivement remercié, car incompatible avec les objectifs de la nouvelle Direction de l’Établissement.

 

Assommé par la nouvelle, Juan se réfugie dans une carcasse de tramway abandonnée pour y ruminer son malheur.

 

C’est là qu’il va croiser un ange qui squatte son refuge pour échapper aux contrôles de police, et dont Juan va tenter de prendre soin lorsqu’il la retrouvera, un soir, tétanisée après avoir vraisemblablement été agressée. Dans l’esprit de Juan, le lien avec l’assassinat de plusieurs personnes dans le quartier ne fait aucun doute. Pas plus que l’absolue et irrésistible impression que cette jeune femme, venue d’un petit village de pêcheurs pour tenter sa chance dans la capitale, fragile et magnifique, ne cesse de provoquer sur le cœur du vieux chanteur.

 

« On a vu souvent rejaillir le feu d’un ancien volcan qu’on croyait trop vieux », chantait Brel.

 

Yasmina Khadra reprend à son compte cette antienne d’un homme qui tombe éperdument amoureux d’une jeune femme que quarante ans séparent de lui, faisant exploser toutes ses anciennes certitudes, remettant en cause la prééminence qu’il avait, sa vie durant, accordée à la musique, vouant aux gémonies toutes les mises en garde qui pouvaient lui être adressées par ses proches.

 

Il subit à son tour les affres de l’attente aux pieds de l’être adulé qui reste sourd à ses aspirations.

 

Il plonge tête baissée, et sans en mesurer toutes les implications, dans une histoire aventureuse qu’il ne maîtrise pas, qu’il ne maîtrisera pas. Et abandonne, sans un regard, tous ceux qui ont toujours assuré ses arrières, pris dans un emballement incontrôlable.

 

Et ne tiendra nullement compte de la sagesse, contrainte, mais sereine, de Panchito, son ami trompettiste qui, après avoir touché le ciel et connu les honneurs dans tous les coins du monde, et les attentions de femmes les plus belles et le plus célèbres, croupit dans un taudis avec son chien pour lequel il trouvera la force de reprendre son instrument lors d’un ultime hommage funèbre grandiose.
 

[Extrait] Dieu n'habite pas La Havane de Yasmina Khadra

 

L’écriture de Yasmina Khadra reste un bonheur de toutes les pages, pleines de fluidité et de délicatesse même dans les instants les plus sombres et les plus terribles. Comme un impressionniste, il construit par petites touches un tableau qui se met progressivement en place sous nos yeux ,et dont nous ne découvrons l’image globale qu’à la toute fin, quasi à la manière d’un roman policier.

 

Une image qui tire les leçons de la vie : « (...) c’est aussi se casser les dents en gardant le sourire ».



Yasmina Khadra – Dieu n’habite pas La Havane – Editions Pocket – 9782266274319 – 6,95 € | Ebook 9782260024248 – 7,99 €
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Pocket
Genre :
Total pages : 258
Traducteur :
ISBN : 9782266274319

Dieu n'habite pas La Havane

de Yasmina Khadra

À l'heure où le régime castriste s'essouffle, " Don Fuego " chante toujours dans les cabarets de La Havane. Jadis, sa voix magnifique électrisait les foules. Aujourd'hui, les temps ont changé et le roi de la rumba doit céder la place. Livré à lui-même, il rencontre Mayensi, une jeune fille " rousse et belle comme une flamme ", dont il tombe éperdument amoureux. Mais le mystère qui entoure cette beauté fascinante menace leur improbable idylle. Chant dédié aux fabuleuses destinées contrariées par le sort, Dieu n'habite pas La Havane est aussi un voyage au pays de tous les paradoxes et de tous les rêves. Alliant la maîtrise et le souffle d'un Steinbeck contemporain, Yasmina Khadra mène une réflexion nostalgique sur la jeunesse perdue, sans cesse contrebalancée par la jubilation de chanter, de danser et de croire en des lendemains heureux.

J'achète ce livre grand format à 6.95 €

J'achète ce livre numérique à 7,99 €