À la nuit tombée ; conseils aux monstres et aux enfants pour bien vivre ensemble

Anahita Ettehadi - 06.04.2016

Livre - nuit tombée - monstres enfants - sommeil cauchemars


À la nuit tombée, de l’auteur et illustrateur espagnol Enrique Quevedo, est un somptueux guide pratique, paru chez le Seuil Jeunesse en avril 2016, à l’usage des enfants trouillards et des monstres qui ne savent pas tout à fait communiquer ni cohabiter. 

 

 

 

Qui ne s’est jamais senti épié durant la nuit, certain que quelque chose allait surgir pour le dévorer si un orteil dépassait des couvertures ? Qui n’a jamais senti une brise suspecte hérisser les poils de sa nuque dans le long couloir du premier étage  ? Qui donc n’a jamais entraperçu une masse informe, dissimulée entre les arbres, sur le chemin du retour… ?  

 

Découpé en deux parties, cet album s’adresse non seulement aux bambins, mais également aux monstres ! L’auteur donne aux plus jeunes tout un florilège de sages conseils afin d’affronter la nuit, les lieux sombres et abandonnés, et explique également aux monstres – bienveillants et civilisés – la procédure à suivre en cas d’invasion intempestive du territoire.  

 

Le style graphique d’Enrique Quevedo évoque l’univers macabre si bien prononcé d’Edward Gorey (Les enfants fichus, Le couple détestable, La vague déchaînée) : un trait à la fois grotesque et minutieux, renforcé par un éventail de jeux d’ombre. 

 

Le lecteur est fasciné par la prestance de ces créatures aux cornes et dents acérées, par leur étrange armure d’acier, et s’amuse des différentes entrevues, tantôt réalistes tantôt improbables, entre les monstres et les enfants – scènes qui ne sont pas sans rappeler Max et les Maximonstres de Maurice Sendak, et son ambiance délicieusement effrayante. Enrique Quevedo donne toutefois naissance à un tout autre genre de monstres, aux corps de métal, fait de rouage et d’engrenage, sorte de monstres-machines, créatures-automates.

 

Le lecteur garde constamment un sourire au coin des lèvres en parcourant ces pages teintées d’humour, tout particulièrement lorsque l’auteur converse directement avec les monstres et caractérise les enfants non de proie facile, comme habituellement, mais d’individus franchement perturbateurs, voire insupportables. 

 

Chacun est susceptible de reconnaître les réactions fréquentes – et naturelles – de l’enfant une fois le soleil couché, quand les ombres dansent et que les endroits familiers deviennent soudain propices aux angoisses et aux cauchemars. Enrique Quevedo tend à dédramatiser la peur du noir, de l’inconnu, en démontant le mythe du monstre horrifique, pour dévoiler leur côté on ne peut plus humain.

 

À la nuit tombée est comme un attrape-rêve protecteur, à glisser sous l’oreiller des moins téméraires. 

 

traduction Divina Cabo 

 


Pour approfondir

Editeur : Seuil Jeunesse
Genre : litterature...
Total pages : 40
Traducteur : divina cabo
ISBN : 9791023507423

À la nuit tombée ; conseils aux monstres et aux enfants pour bien vivre ensemble

de Quevedo, Enrique

Enfin un album destiné à la fois aux enfants. et aux monstres ! A la nuit tombée, quand on est un enfant, il n'est pas toujours simple de détourner l'attention d'un monstre dans un long corridor sombre ou d'éviter celui qui veut sortir du placard de sa chambre lorsqu'on dort tranquillement... A la nuit tombée, quand on est un monstre, il n'est pas toujours facile de chasser les enfants qui envahissent le parc où l'on se repose ou de se cacher sous l'escalier lorsqu'un petit humain en dévale les marches au moment même où l'on sort rejoindre quelques monstrueux amis. Heureusement, ce manuel énigmatique et truffé d'humour fourmille de conseils pratiques pour une plus saine cohabitation entre les deux espèces ! Les minutieux dessins à la plume noire rendent hommage au travail d'Edward Gorey et de Maurice Sendak et créent un univers où l'ordinaire côtoie l'extraordinaire et où rêve et réalité se confondent à la perfection.

J'achète ce livre grand format à €