{Abandon} Embrassez-moi - Katherine Pancol

Pauline - 24.08.2013

Livre


embras10 C'est à New York aujourd'hui. C'est à Rochester dans les années 1980. C'est à Hollywood... C'est à Paris... C'est en Tchéquie avant et après la chute du Mur... Angela est française. Elle est souvent passée à côté de l'amour sans le voir, mais, cette fois, elle est face à sa peur viscérale d'aimer... Louise est américaine, ancienne star de cinéma. Elle dialogue avec Angela, lui raconte sa vie, ses amours, ses échecs. C'est auprès de Louise qu'Angela cherche des réponses... Virgile est français. Il aime, mais il se méfie, on ne sait presque rien de lui... Mathias est tchèque. Rien ne peut le détourner de sa route. Il refuse de s'abandonner. Angela le cherche, il la fuit, ils se retrouvent... Il y a tous les autres, les fantômes du passé qui entrent et sortent, qui forment une grande ronde de secrets, de blessures, de rires et d'amour... Ces femmes, ces hommes traversent le chemin d'Angela, la narratrice, qui cherche désespérément un fil. Le fil de la mémoire, de l'amour, du désir, de la liberté d'aimer ou de répéter sans arrêt les mêmes peurs, les mêmes douleurs, les mêmes échecs... Je n'ai pas terminé ce livre, puisque j'ai lu qu'une centaine des 416 pages. Sur ces 100 pages, j'ai déjà sauté un nombre record de passages. Je n'ai pas aimé le style d'écriture de l'auteur (qui pourtant ne m'a pas dérangé dans la trilogie Tortues, crocodiles et écureuils) et les longueurs du roman (qui sont aussi présentes dans la trilogie). Ce style, vous le voyez déjà dans la quatrième de couverture retranscrite ci-dessus. En effet, je ne me suis pas aventurée à tenter de faire un résumé de ce que j'ai lu ! Ces 100 pages décrivent surtout des pensées intérieures et il ne passe pas grand chose. Après mon abandon, j'ai lu quelques critiques, j'ai vu que beaucoup ont eu autant de mal que moi, ceux qui ont persévéré annoncent que l'action arrive enfin dans les 30 dernières pages, je n'aurai pas le courage d'attendre jusque là. J'ai essayé de persévérer plusieurs jours, sans succès, j'abandonne donc ce livre ici. Les yeux sur tout a eu le même problème que moi, mais est allée au bout. Pour des avis plus positifs, vous pouvez vous rendre chez Papillon des senteurs ou Bibliophile ! Et vous, vous l'avez lu, vous avez été au bout ? D'une manière générale, vous forcez-vous à toujours aller au bout d'un lire ?