Aide-moi si tu peux : Le tueur à la corde de ré

Félicia-France Doumayrenc - 28.04.2015

Livre - Jérôme Attal - années 80 - tueur traquer


Enfin un polar français qui sort des sentiers battus ! Un polar réjouissant, un polar digne des séries noires, bien loin de ceux, qui d'ailleurs, ne se titrent plus romans policier, mais thrillers qu'ils soient américains et suédois, tous quasiment bâtis sur le même modèle, comme formatés pour plaire aux lecteurs.

 

Le roman policier de Jérôme Attal, Aide-moi si tu peux qui est la traduction française d'une des paroles de la chanson de John Lennon des Beatles Help (« help me if you can) est un livre plein d'humour. On ne peut s'empêcher de penser à celui de Michel Audiard, en effet, le héros se nomme Stéphane Caglia qui dit de lui-même : « Mes collègues m'appellent Cague parce qu'il paraît que je suis un vrai chieur » (les cagoinces en argot étant l'endroit pour déféquer).

 

Mais ce livre est, avant tout, un texte policier remarquablement bien ficelé.

 

Le capitaine Caglia assisté, au départ sans réel plaisir d'une jeune recrue anglaise Prudence Sparks, se lance sur une affaire d'homicide en la découverte d'un cadavre, Maxime Fourque, étranglé par une corde de guitare.

 

Peu après, les deux enquêteurs découvrent qu'une jeune lycéenne, fan des Beatles, et qui prend des cours de guitare a, à son tour, disparu.

 

S'ensuit une intrigue palpitante, ou Caglia, qui est un grand fan des années 80 et vit dans leur nostalgie, découvre, au travers de ses investigations, l'univers des Beatles et l'importance de la corde de ré qui est une des cordes des guitares.

 

Certains livres ont un charme inexplicable. C'est le cas de celui-ci où il ne faut pas trop en dire, car un roman policier ne doit pas être dévoilé. En revanche, s'attarder sur la langue de Jérôme Attal est une nécessité. Il alterne humour « le pire ennemi de la beauté c'est le coin de la rue », nostalgie « une fois l'enfance derrière soi, on ne devrait plus prendre de dessert », et beauté de la langue « une conversation est une journée à la différence qu'il n'y a pas de soleil pour se lever ou se coucher à chacune de nos phrases ».

 

Aide moi si tu peux Jérôme Attal

 

 

Jérôme Attal est plus qu'un auteur de romans policier et Aide-moi si tu peux est à lire tant l'intrigue est subtile et nous entraîne avec humour et une profondeur qui ne s'étalent jamais dans une dimension où l'on ne peut que sortir grandit.