Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Album champêtre : Éphémère

Morgane Vasta - 12.09.2013

Livre - Insecte - cycle - vie


Et si les enfants s'échappaient, l'espace d'une poésie du brouhaha de la rentrée ? Dans l'album Éphémère, Frédéric Marais propose aux tout petits de découvrir un animal singulier « à la vie chronométrée » qui ne dure qu'un jour. Qu'à cela ne tienne ! Le tout petit éphémère plane entre les prédateurs, de l'araignée aux oiseaux affamés. Il fait un pied de nez au destin en choisissant de vivre mille et une aventures, partant à la rencontre des fourmis et autre phasme suspendus; enfin, au crépuscule, il découvre l'amour à l'ombre d'un roseau.

 

Si la vie de l'éphémère est courte, c'est bien la manière dont il choisit de l'occuper qui fait le piment de l'album. Nous ne vous cachons pas que la fin de l'histoire est tragique (et odorante), puisqu'il finit ensevelit avec sa chère-et-tendre sous une bouse de vache (« il n'y a pas de belle mort », dit-on)

 

Les illustrations de Frédéric Marais accaparent tout l'espace disponible, la vie jaillit sur le papier en quadrichromie, onirique et inquiétante. Comme un fil, l'éphémère à la couleur orange solaire se pose au milieu de décors ombragés, page après page. Les autres protagonistes ne sont représentés souvent qu'à l'état de silhouettes ; les branchages vert saturé contrastent avec un fond bleu nuit, comme si le temps n'avait plus d'emprise…

 

Le texte succinct est imprimé sur lettres blanches au bord des pages et complète le tout d'un soupçon poétique. Les plus jeunes peuvent ainsi imaginer les détails de la journée - la seule, mais quelle aventure! - du petit animal. Un album poétique, un poil philosophique !