Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Album Durassien : Ah ! Ernesto

Morgane Vasta - 18.12.2013

Livre - école - apprentissage - humour


À l'occasion du centenaire de la naissance de Marguerite Duras et sur l'initiative de Thierry Magnier, voici un album à découvrir, remis au goût du jour grâce au formidable travail d'illustration de Katy Couprie. Ah ! Ernesto est l'unique texte pour enfants qu'a écrit Marguerite Duras, paru une première fois dans les années 70 chez Harlin Quist/Ruy-Vidal. À cette époque, on lui a reproché d'être non conformiste : nous parlons tout de même d'un petit garçon, Ernesto, qui refuse de retourner à l'école, car « on y apprend des choses que l'on ne sait pas » !

 

Si l'on mesure l'importance historique d'une telle publication[1], il est étonnant de réaliser, plus de quarante ans après son écriture, que l'histoire n'a pas pris une ride. Ernesto se rebelle tout mâchant son chewing-gum : il en sait assez puisqu'il sait dire « non » et découvrira le reste « par la force des choses » cela occasionne un dialogue plein d'humour entre un élève, son maître et des parents au désespoir, sur la pertinence des savoirs inculqués et la richesse de l'univers enfantin. Les mots d'une simplicité absolue et accessible aux jeunes lecteurs portent en eux une réflexion qui touchera également les adultes.

 

Katy Couprie a pris le parti d'illustrer le texte par des suites d'images aux allures encyclopédiques, comme si le monde s'était déversé de manière anarchique sur les pages blanches. Alors que le récit progresse et qu'Ernesto prend ses distances avec les apprentissages scolaires, les images prennent des libertés et se chevauchent, fantasques, colorées et parfois abstraites. Voilà une représentation du monde onirique et non formaté : celle d'un enfant qui veut être libre de découvrir et de concevoir l'univers qui l'entoure à sa manière.



[1] On peut lire la genèse et les correspondances de Marguerite Duras dans l'album « Ah ! Duras », paru de concert chez Thierry Magnier