medias

Album royal : Louis Ier, roi des moutons

Charlotte Mada - 27.04.2015

Livre - pouvoir - couronne - mouton


Par une journée de grand vent, une couronne atterrit sur le crane de Louis, un des moutons du troupeau. C'est ainsi qu'il devient Louis Ier, roi des moutons. En tant que roi, il se doit d'avoir un sceptre, bien sûr, mais aussi un trône et un grand lit afin que tout le monde assiste à son coucher. Un discours au peuple, de temps en temps, s'impose également. Et pourquoi pas aller à la chasse, organiser de grandes réceptions ou recevoir les ambassadeurs des animaux du monde entier ? Mais un peuple doit avant tout être mis au pas (de mouton, bien sûr), car l'ordre est une chose essentielle. À propos d'ordre, si on chassait les moutons les moins beaux du troupeau ? Mais en ce jour de grand vent, Louis restera-t-il roi bien longtemps ?

 

Difficile de trouver plus doux et plus tendre qu'un mouton, pensez-vous. Et pourtant ! Donnez un tout petit peu de puissance (ou d'illusion de puissance) à un de ces êtres inoffensifs, et vous verrez ce qu'il adviendra : autoritarisme, tyrannie, ségrégation… Heureusement, il est toujours possible de se débarrasser d'un chef, mais celui qui suivra sera-t-il forcément meilleur ?

 

Avec Louis Ier, roi des moutons, Olivier Tallec nous parle du pouvoir et de ses dérives : comment un être simple et banal peut se transformer en véritable tyran juste parce qu'il devient puissant, ou pense le devenir. De superbes illustrations dans des teintes automnales pour une fable philosophique et drôle qui aborde un sujet pas si rigolo que ça…

 

Cet album a obtenu le prix Landernau Jeunesse 2014.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.